La DS de Norev au 1/12ème, une vraie réussite !

Le 1/12ème est à la mode. Après Minichamps, OttoMobile, Spark ou bien encore Premium ClassiXXX, c’est au tour de Norev de présenter la première miniature de son histoire à cette échelle. Le fabricant lyonnais a choisi de reproduire la Citroën DS 19 de couleur vert printemps présentée au Salon de l’Auto 1955. Pari gagnant pour Norev ?

DS19_Norev1

Présentée au cours de l’édition 2017 de la Toy Fair à Nuremberg, la reproduction par Norev au 1/12ème de la DS 19 était fortement attendue par les fans de cette automobile mythique. Le 12 septembre dernier, Norev annonçait sa commercialisation sur sa page Facebook. En moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, ma DS était commandée via le site Internet de Norev. Dès le lendemain, un texto me prévenait que la belle était livrée. Efficace !

Un packaging à la hauteur

Pour cette première, Norev a fait les choses en grand et l’emballage est au top. Une fois le papier de protection retiré, un carton coloré apparaît. Il s’agit d’un fourreau contenant une boîte cartonnée de couleur bleue foncée conforme à la charte graphique de Norev. A l’intérieur, un coffret en polystyrène gris contenant la DS. Posée sur cette boite, une pochette plastique contient une fibre siglée Norev permettant de nettoyer la miniature et un joli catalogue rappelant l’histoire de la DS 19 avec un petit mot d’Axel Fisher, PDG de Norev, remerciant le client pout cet achat. Jusque-là, c’est un sans-faute !

Une fois retirés les cerclages en carton maintenant la boite fermée, la miniature apparaît au grand jour. Par où l’attraper pour la retirer de son emballage sans risque de l’abimer ? Je soulève délicatement l’arrière et l’attrape par le châssis. La voici libérée ! Elle est belle, très belle même, et la première impression est d’avoir entre les mains un objet haut de gamme, conforme à l’image que l’on a d’une miniature à cette échelle.

DS19_Norev5
Norev a choisi de reproduire la Citroën DS 19 de couleur vert printemps présentée au Salon de l’Auto 1955.

Une DS épurée…

Avant de présenter en détail cette miniature, un mot sur la philosophie de Norev quant à cette dernière. Dans le fascicule de présentation, nous lisons que le fabriquant a choisi « d’épurer » cette DS. Au risque de choquer les puristes, Norev a donc choisi de simplifier certains détails, de retirer quelques pièces ou de s’éloigner de la réalité pour magnifier la carrosserie dessinée par Flaminio Bertoni et se rapprocher ainsi d’une sculpture. Plus concrètement, il n’y a pas d’essuie-glaces sur le pare-brise, le châssis est intégralement vert et les cornets de clignotants sont chromés et non pas rouge. Une approche risquée mais nous allons voir que cela ne gâche en rien le rendu final, bien au contraire !

Mesurant 40 cm de long et 15 cm de large, cette DS en impose. En résine, elle pèse près de 1,7 kg. La couleur est belle et aucun défaut n’appairait. Comme nous l’avons vu, l’intégralité du châssis – nervuré conformément à l’original – et la ligne d’échappement sont de la même couleur que la carrosserie. De même pour carénage situé sous le pare chocs avant qui aurait dû être couleur aluminium (il sera peint à partir de 1957). Au milieu du châssis figure une plaque chromée précisant le numéro de la miniature, cette dernière étant fabriquée à 1000 exemplaires seulement. La mienne porte le numéro 502.

DS19_Norev2
Un châssis intégralement vert pour cette miniature au 1/12ème.

…magnifiée par Norev

Attardons-nous sur la carrosserie. On l’a vu, il n’y a rien à dire sur la qualité de la peinture. Elle est bien appliquée, profonde et brillante. Le toit couleur champagne est parfait. Les rares pièces rapportées sont joliment reproduites et assemblées, jusqu’à la sortie d’échappement en forme de queue de carpe qui brille de mille feux. Peut-être dépasse-t-elle un peu trop de la carrosserie ? Les cornets de clignotants sont chromés à l’instar alors que ceux des premiers millésimes étaient en plastique rouge. Il est vrai que vu de profil, la ligne de toit de la DS est beaucoup plus belle avec les cornets chromés qui assurent une parfaite continuité avec les gouttières chromées elles-aussi. Les cornets rouges ont tendance à casser visuellement cette continuité. Nous comprenons mieux ici le parti pris de Norev !

DS19_Norev9
La silhouette de la DS est ici parfaitement reproduite. Un régal pour les yeux !

Les larges vitres en plastique permettent de s’attarder sur l’habitacle. Au premier abord, tout semble à sa place. La planche de bord superbement dessinée du modèle à l’échelle 1 est bien reproduite avec ses différentes couleurs. On y retrouve de multiples détails à commencer par les grilles d’aération, le levier permettant d’actionner la boite hydraulique, le petit rétroviseur chromé et le fameux volant monobranche qui avait fait tant parler de lui en 1955 !

DS19_Norev3
L’habitacle de la DS reproduite par Norev.

A y regarder de plus près, on distingue un point d’amélioration majeur : les habillages de portières. En plastique vert, ils sont bruts et ne sont pas détaillés. C’est dommage, cela n’est pas en phase avec le reste de la miniature. Nous avons l’impression que la personne en charge du montage de cette miniature a oublié cette étape !

DS19_Norev4Pour terminer cette revue de détail, un petit mot sur les roues. Elles sont tout simplement magnifiques. Pneus à flancs blancs, enjoliveurs chromés et liseré rouge sur le bord des jantes, c’est parfait ! Détail supplémentaire, contrairement à d’autres miniatures récemment commercialisées au 1/18ème ou au 1/12ème, ces dernières ne sont pas bloquées et tournent librement et sans aucun frottement.

Un futur collector

Alors… pari réussi pour Norev ? La réponse est oui ! Pour un prix moins élevé que la DS au 1/12ème de Premium ClassiXXX, le fabriquant lyonnais nous présente un produit abouti dans une couleur véritablement superbe. Envers et contre l’avis de nombreux puriste, Norev a délibérément choisi de se distinguer en épurant son modèle et le rendre ainsi unique. Edité à 1000 exemplaires, il y a fort à parier qu’il sera rapidement écoulé et deviendra collector ! Le moule étant maintenant créé, il est probable que Norev travaille déjà sur une prochaine déclinaison qui sera conforme à 100% à la réalité dans une couleur différente. Et pourquoi ne pas en commercialiser une version sans roues posée sur un socle, conformément à la DS présentée par Citroën à la XIème Triennale de Turin en 1957 ? Voilà qui collerait parfaitement à la philosophie de départ de Norev !


Citroën DS 19 1956  Norev – Ref. : 121560
Tarif : 129€ sur www.norev.com

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s