Norev à l’heure de la Citroën GS

Les années 70 marquent la fin des Trente Glorieuses et l’arrivée des premières pénuries d’essence liées aux chocs pétroliers de 1973 et de 1979. De nombreuses voitures ont marqué cette période et notamment chez Citroën la SM, la CX mais aussi la GS. Commercialisée en 1970, cette dernière est disponible depuis peu chez Norev à l’échelle 1/18ème.

181623_1

Présentée lors du salon de l’automobile de Paris 1970, la Citroën GS comble le trou existant entre l’Ami 6 et la gamme D (les DS et ID).

Produit à près de 2 millions d’exemplaires entre 1970 et 1986, la GS est issue des projets C60 et F, deux études développées par les ingénieurs de Citroën qui n’auront pas de suites commerciales. La GS reprend néanmoins de ces derniers de nombreux éléments dont la suspension hydraulique et le moteur quatre cylindres à plat. Son dessin est le fruit de Robert Opron et de ses équipes.

maquette_en_platre_gs_par_giret_et_salomon

Commercialisée avec un unique moteur de 1015 cm3 développant 55,5 ch, la GS est alors disponible en deux versions Confort et Club aux prix respectifs de 11380 Francs et 12200 Francs. La voiture est saluée de façon unanime pour ses qualités routières, son confort et son habitabilité. Le moteur est jugé un peu faible et la finition pourrait être améliorée. AAT_GS_1Dans l’Action Automobile et Touristique publié en août 1970, Alain Bertaut précise « s’il nous fallait classer les qualités de la voiture en ordre décroissant, nous donnerions après cette prise en main : 1) la tenue de route ; 2) le freinage ; 3) la direction ; 4) la suspension ; 5) le moteur. Nous ne tenons pas compte ici du confort qui est très bon, du coffre exceptionnellement vaste, de la visibilité excellente […] Enfin, le moteur fait ce qu’il peut mais on lui demande de propulser une voiture un peu grande pour lui. »

La GS évoluera rapidement avec l’arrivée d’une version break. En 1973, la gamme accueille l’éphémère version birotor propulsée par un moteur rotatif de 107 ch qui sera produite à 847 exemplaires. La GS évolue ensuite par petites touches avec l’arrivée des versions X, X2, Pallas puis X3 équipée d’un moteur de 1300 cm3.

En 1979, c’est le grand chamboulement, la gamme est remplacée par la GSA qui est une profonde évolution de la GS. Le principal changement réside dans l’adoption d’un hayon qui remplace avantageusement le volet de coffre de la GS. Le moteur est quant à lui hérité de la GS X3. Avec ces modifications majeures, la GS peut repartir à l’assaut du marché. Elle sera remplacée en 1982 par la BX.

GS 1015 et GS X3, deux nouveautés majeures chez Norev au 1/18ème

Après une longue traversée du désert, la GS commence à intéresser de jeunes collectionneurs. Les fabricants de modèles réduits suivent la tendance et, à l’échelle du 1/18ème, c’est Ottomobile qui a ouvert le bal avec une GS Birotor (OT061), une GS X2 (OT633) et une GSA X3 (OT144). C’est aujourd’hui Norev qui se lance sur le marché avec la commercialisation simultanée d’une GS de 1971 et d’une GS X3 de 1979.

Comme à l’accoutumée, ces deux voitures sont particulièrement fidèles aux lignes du modèle original avec notamment une proue plus réussie que la GS X2 d’Ottomobile. Contrairement à la très belle CX commercialisée par le même fabricant, aucune partie n’est ouvrante, à l’instar des récentes DS présentées au 1/18ème.

La version du millésime 71 est de couleur blanc érable avec un intérieur jaune. Elle est très semblable aux premiers modèles des essais presse. On retrouve sur cette miniature la pureté des lignes de la première GS. La calandre est superbe et la carrosserie regorge de détails. L’intérieur est tout aussi fidèle. Un très beau modèle !

181623_2

Le modèle X3 se démarque tout d’abord par sa couleur. Un magnifique jaune mimosa typique des véhicules commercialisés dans les années 70. Une couleur qui sied particulièrement à cette version « sportive » de la GS.

181624_1

On retrouve sur la miniature les détails caractéristiques de cette version avec de nombreuses pièces en plastique noir comme l’aileron arrière ou les protections latérales. Le chrome laisse la place à la peinture noire sur l’entourage des vitres, les pare chocs ou l’échappement. Le toit accueille une antenne. A l’avant la calandre est nouvelle et des phares antibrouillards sont montés en partie basse. Les jantes « sport » sont très bien reproduites. L’intérieur n’est pas en reste et nous retrouvons un habillage noir et marron du plus bel effet.

181624_2

Là encore, Norev réalise un sans-faute pour ce modèle atypique disponible pour la première fois à cette échelle.

Bravo à Norev pour ces deux nouveautés. Maintenant que le moule existe, il est fort probable que de nouvelles versions voient le jour prochainement dans des couleurs et finitions différentes.

GS 1971 érable beige – ref.: NOREV 181623
GS X3 1979 jaune mimosa – ref.: NOREV 181624


Pour aller plus loin…
Citroën a mis récemment en ligne le site Citroën Origins dans lequel le constructeur présente de façon détaillée les modèles qui ont marqué son histoire. Le duo GS / GSA y tient une belle place. Un site à visiter !

Citroen_Origins
Le site Citroën Origins qui retrace l’historique des modèles emblématiques de la marque aux chevrons.

Dans ma bibliothèque…
Deux ouvrages ont été édités sur la GS / GSA, dont un seul en langue française.

GS_GSA_Citrovisie
Citroën GS & GSA – Citrovisie

La GS de mon père de Dominique Pagneux aux éditions ETAI
Citroën GS & GSA – Topklasse in het middensegment de Marc Stabèl aux éditions Citrovisie. Probablement l’ouvrage le plus complet sur le sujet, disponible uniquement en néerlandais.

Le magazine Chevronnés a publié de nombreux articles sur le sujet et les archives de l’Auto Journal, l’Action Automobile, l’Automobile magazine et Europe Auto sont riches d’articles passionnants sur le sujet. N’oublions pas le numéro 77 d’Automobilia consacré pour sa part à la GS avant 1980. Ces magazines se retrouvent facilement sur les sites spécialisés d’Internet.

Photos : Automobiles Citroën, Norev, Citrovisie

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Esprit1967 dit :

    Et un site particulièrement complet: http://www.gsaventure.com.

    Aimé par 1 personne

  2. Marc Stabèl dit :

    Bonjour, mon livre est également disponible en anglais depuis la semaine dernière. J’attends avec impatience votre modèle GS 1:18 de Basalte. Cordialement, Marc Stabèl

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s