Rencontre avec Patrick le Quément – Renault Avantime [EPISODE 2/2]

J’ai échangé pour la première fois avec Patrick le Quément à l’occasion de la publication de son livre « Design – Between the lines ». Nous avons discuté pendant des heures d’automobiles, de design, de sa carrière. Il y a quelques semaines, alors que je commençais à écrire l’article sur l’Avantime d’OttOmobile, j’ai demandé à Patrick s’il était d’accord pour parler de la genèse de cette belle automobile sur le blog de lov4wheels. Avec la gentillesse qui le caractérise, il a accepté de suite et nous nous sommes retrouvés autour de la miniature pour parler à bâtons rompus de l’Avantime.

Quelques mots sur l’Avantime…

lov4wheels : Dans quel contexte s’inscrit la création de l’Avantime ?
Patrick le Quément : Tout a commencé au moment où Renault a annoncé à Matra sa décision de rapatrier la production de l’Espace 4 dans ses propres usines. Philippe Guédon, une personne que j’admire beaucoup et qui est un authentique créatif, nous a alors présenté un prototype roulant d’un coupé monocorps. L’idée de départ consistait à proposer sur le marché une voiture reprenant les attributs d’un monospace mais typée coupé haut de gamme. L’objectif était de cibler les couples n’ayant plus d’enfants à charge qui avaient pris goût à la position de conduite haute des monospaces et qui ne voulaient pas revenir à une voiture basse. Cette idée, c’est du 100% Matra.

renault_espace_248_01f3006608ed06c8
Renault Espace… celui par qui tout a commencé ! – photo Renault SAS

l4w : Quel a été l’apport de Renault sur le projet Avantime ?
PlQ : Le design intérieur et extérieur de l’Avantime a été entièrement développé chez Renault. Le prototype roulant présenté par Matra avait été réalisé chez Ital Design. Il était doté d’une silhouette très arrondie.

espace club
Le prototype réalisé par Matra à l’initiative de Philippe Guédon. Cette idée aboutira à la création de Renault Avantime

De notre côté nous souhaitions développer un véhicule disposant d’une silhouette novatrice. Mais le temps était compté. Il fallait que le nouveau véhicule sorte au bon moment pour que l’usine Matra ne subisse pas de fermeture liée à l’arrêt de l’Espace 3. Le style de l’Avantime a été inspiré par le concept-car Vel Satis réalisé par Florian Thiercelin pour le Centenaire de Renault. Le designer qui a travaillé sur l’Avantime est Thierry Métroz qui est aujourd’hui Directeur du Design de DS Automobiles. Petite anecdote, contrairement à ce qui est fait en temps normal, nous n’avons réalisé qu’une seule maquette de présentation pour la validation du style de l’Avantime.

autowp.ru_renault_vel_satis_concept_4
Le concept-car Renault Vel Satis qui a inspiré Avantime – photo Renault SAS

l4w : Vingt ans ont passé depuis la présentation de l’Avantime. Quel regard portez-vous aujourd’hui sur son design ?
PlQ : Globalement le véhicule est très réussi et j’aime beaucoup le thème de l’Avantime. Aucun angle n’est faible. Ce dessin assume qu’il s’agit d’un monospace, il exprime la visibilité et l’habitabilité. Il ne triche pas. Et puis, il y a des petits coups de folies comme par exemple le traité des feux arrière en forme de cerf volant hérités du concept-car Fiftie. Il y a beaucoup de choses sur ce véhicule que je trouve très réussies et j’aime autant son intérieur que son extérieur. Pour moi c’est un projet abouti.

26
Le superbe arrière de Renault Avantime – photo Renault SAS

l4w : S’il fallait changer quelque chose sur le design de l’Avantime, ce serait quoi ?
PlQ : La tendance de Thierry Métroz était de travailler avec des volumes extrêmement plats. Avec le recul, je pense que l’Avantime aurait été plus séduisante encore si elle avait été plus galbée.

l4w : Le panel de couleurs disponibles sur l’Avantime était très varié. Quelle est, selon vous, la couleur qui lui convient le mieux ?
PlQ : Bien sûr je suis influencé par le Bleu Iliade. C’est la couleur du lancement pour lequel j’étais très impliqué. J’aime aussi le Vert Taïga. Isabelle Charles, qui était responsable des couleurs et matière sur ce projet, me rappelle souvent combien elle avait dû batailler pour me faire accepter cette couleur que je trouve très belle. Isabelle a réalisé un superbe travail sur l’Avantime.

teinte-taiga
Renault Avantime Vert Taïga – photo provenant du site de l’Amicale Avantime – http://amicale-avantime.com/

l4w : Avec l’Avantime, Renault devient « Créateur d’Automobiles ». Aviez-vous cette ambition en dessinant l’Avantime ?
PlQ : Je dois vous dire que je n’ai pas été impliqué dans la création de ce slogan et je l’ai découvert à la dernière minute. En dépit de mes craintes initiales, je suis convaincu que ce slogan reflétait parfaitement notre état d’esprit au sein du Design. Toute notre démarche était orientée vers la création. On acceptait de ne pas être des suiveurs, de trouver nos propres voies. On l’avait fait sur certains véhicules et nous ne faisions que persévérer. Dans certains cas, pour des véhicules à forts volumes comme pour le Scénic, nous ne pouvions pas aller trop loin dans la créativité. Dans le cas de l’Avantime nous étions dans un contexte où nous nous sentions libérés de la contrainte des gros volumes. Nous voulions que l’Avantime marque les esprits tout comme Renault l’avait fait après-guerre avec les R4, R5 ou R16. Nous étions dans une démarche complètement structurée qui s’intégrait pleinement dans la philosophie du Design Renault. Nous voulions nous inscrire dans le temps, dans la continuité de cette marque Renault qui, comme Citroën, est vraiment orientée dans l’innovation conceptuelle. Je pense d’ailleurs que Renault est probablement le constructeur le plus innovant en termes d’architecture intérieure comme en témoignent la R4 avec son hayon, la R16 avec son hayon et sa banquette coulissante, l’Espace, le Kangoo et sa porte coulissante ou bien le Scénic, le premier monospace compact qui a connu un succès incroyable !

 

Quelques mots sur la miniature de l’Avantime réalisée par OttOmobile

lov4wheels : Comment trouvez-vous cette miniature ?
Patrick le Quément : C’est un bel objet. Je ressens une véritable émotion en le tenant dans mes mains. D’abord parce que j’aime bien son poids. On a tendance souvent à faire l’éloge de la légèreté mais pour un objet, le poids est important. Si cette voiture faisait la moitié de son poids, on ne ressentirait pas du tout la même chose. Et puis je reconnais Avantime, c’est évident. Parfois on ne retrouve pas dans une maquette l’âme du vrai produit et là elle est présente. Je trouve que c’est une très belle interprétation.

P_leQuemen_OttO
Patrick le Quément découvre la minitature de Renault Avantime réalisée par OttOmobile au 1/18ème

l4w : En regardant cette miniature de l’Avantime, vous vous êtes réjoui de l’absence d’ouvrants. Pourquoi ?
PlQ : Ah oui ! C’était une remarque très spontanée ! Une maquette qui a des ouvrants souffre malheureusement de jeux qui sont très perturbateurs. Il faut imaginer que si l’on transposait une maquette de ce type à l’échelle Un, on aurait alors des jeux de quinze millimètres ce qui n’est pas acceptable. Je préfère de beaucoup le parti pris d’un très bel intérieur que l’on découvre à travers le vitrage plutôt qu’en ouvrant une portière. Il y a toujours une très grosse déception par la suite.

img_9953-1
Renault Avantime OttOmobile

l4w : Cette miniature réalisée par OttOmobile rend-elle hommage à la silhouette de l’Avantime ?
PlQ : Oui, complètement. Elle exprime bien la confrontation entre l’avant et son aspect monocorps et cet arrière avec une lunette panoramique qui fait référence à ce merveilleux concept-car, le coupé Vel Satis, qui a été la voiture du Centenaire de Renault. Là aussi nous avions réussi à marier la modernité du monocorps associée à la flamboyance de l’arrière. Donc oui, c’est une miniature très réussie. Je continue à beaucoup aimer l’Avantime et à penser qu’elle reste une voiture extrêmement moderne.

img_9965
Renault Avantime OttOmobile

l4w : Etes-vous, à titre personnel, collectionneur de modèles réduits ?
PlQ : J’ai des modèles réduits mais je ne suis pas un collectionneur. A savoir j’ai de très belles maquettes mais je ne voudrais pas en avoir deux-cents ! Mais il y a des modèles qui me plaisent vraiment.

l4w : Avez-vous conservé l’une de ces fabuleuses maquettes que l’on aperçoit souvent dans le bureaux de design ?
PlQ : Ah oui… je n’ai quasiment que ça ! J’ai une très belle maquette du concept-car Renault Initiale qui m’a été offerte quand j’ai quitté Renault. Elle est mise en scène dans mon salon, positionnée devant un grand miroir. Je possède également quelques maquettes des concept-cars sur lesquels nous avons travaillé. Nous réalisions toujours une maquette en aluminium, sans roues. C’était un bel objet qui brillait et qui mettait en valeur cette matière.

IMG_5648
Patrick le Quément chez lui avec la maquette de Renault Initiale – photo P. le Quément

Pour en savoir plus…

Patrick le Quément a débuté sa carrière en 1966 chez le constructeur français Simca. Il y a notamment réalisé le dessin des enjoliveurs du coupé 1200 S. Mi-67, il crée avec John Pinko, un collège de chez Simca, une agence de design dénommée Style International. Les événements de mai 68 entraînent la fin de cette activité et Patrick est alors recruté chez Ford.

Sketch_PleQuement
Un sketch réalisé par Patrick le Quément – extrait de la biographie de Patrick le Quément publiée dans la collection CAR MEN

Il exercera son art sur le camion Cargo, la Sierra, la Fiesta Mk2 ou bien encore la Scorpio. En 1985, il intègre le groupe Volkswagen Audi et prend la direction du Design du groupe. Il travaillera notamment sur la Golf 3. En 1987, il rejoint un groupe qui lui est cher : Renault. D’abord Vice-Président du Design, Patrick le Quément devient membre du Conseil d’Administration de Renault en 1995. Sous sa responsabilité, le Design gagne ses lettres de noblesse au sein du groupe français et devient une direction essentielle pour le développement de l’entreprise. Patrick le Quément participe à la création de Twingo, Scenic, Kangoo, Avantime ou bien encore de l’incroyable Spider. Avec ses nombreux concept-cars, Laguna, Scénic, Initiale, Argos, Racoon, Fiftie, Vel Satis, Avantime ou bien encore Talisman, il redonne à Renault son lustre passé.

En 2009 il part à la retraite et fonde sa propre société de conseil. Il dessine aujourd’hui des bateaux pour – entre autres – Outremer, Gunboat et Lagoon.

20171222-gunboat-68-design-sketch
Quelques sketches réalisés par Patrick le Quément dans ses fameux carnets de croquis Moleskine

Il a également co-fondé la Sustainable Design School en 2003. Il vient de publier un livre passionnant intitulé Design – Between the lines que nous vous présenterons très prochainement.

Illustration_Avantime
Dessin de Renault Avantime réalisé par Gernot Bracht et présenté dans le livre Design – Between the lines de Patrick le Quément – copyright P. le Quément

Dans ma bibliothèque…
Patrick le Quément dans la collection CAR MEN publiée en 2000 par Automobilia
De Simca à Renault : 40 ans de design sur les pas de Patrick le Quément de Serge Bellu aux éditions ETAI
Design – Between the lines de Patrick le Quément publié chez Merrell Publishers Ltd


Un grand merci à Patrick le Quément pour le temps qu’il nous a accordé à l’occasion de la rédaction de cet article. Merci à la société OttOmobile pour la mise à disposition d’un échantillon de l’Avantime au 1/18ème.

Sauf mention spécifique, les photos sont la propriété de lov4wheels. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez les utiliser dans un autre support (lov4wheels@gmail.com)

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s