[Le Mans 1/3] Fiat Bartoletti 306/2 – Norev

Nous sommes nombreux à mettre à profit ce confinement pour revoir d’anciens films et nous plonger dans la lecture de livres qui attendaient sagement leur tour sur la table de nuit… Parmi ces films, il y a bien sûr Le Mans de Steve Mc Queen sorti en 1971. Un scénario un peu faiblard mais des images et un son incroyables. Profitons-en pour lancer une série d’articles sur le thème de cette course mythique des 24 Heures du Mans ! Le premier sera consacré à l’incroyable Fiat Bartoletti 306/2 utilisé par Solar Production, la société de tournage de Steve Mc Queen pour le film Le Mans. Ce camion a été reproduit par Norev au 1/18ème et se dévoile pour vous aujourd’hui. Mais avant… un peu d’histoire…

img_2249
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels

L’histoire de ce Fiat est un véritable feuilleton. Star des paddocks et du cinéma, il a connu de nombreux propriétaires, a changé régulièrement de couleur et il a même vécu une longue traversée du désert…

Son histoire débute en 1957 lorsqu’il apparaît pour la première fois au milieu du paddock de la Formule 1. Peint aux couleurs de l’écurie Maserati, il est utilisé pour transporter la 250 F de la star incontestée du moment, Fangio !

Fangio_Maseratti250F_1957
Fangio et sa Maserati 250F en 1957

Construit par la Carrozzeria Bartoletti, ce camion utilise le châssis du bus Fiat Tipo 642 RN2 qui fait le bonheur de milliers d’italiens utilisant les transports publics. Il est motorisé par un six cylindres en ligne qui le propulse à la vitesse de 85 km/h et peut transporter trois voitures et de nombreuses pièces détachées.

En 1959, Lance Reventlow, propriétaire de l’écurie de Formule 1 américaine Scarab, rachète le Fiat et l’utilise pour transporter ses voitures.

Lance Reventlow's Scarab F1 at the 1960 Monaco Grand Prix
Formule 1 Scarab
Scarab Transporter
Le Fiat Bartoletti tel qu’utilisé par Scarab. Il n’est pas encore équipé de son troisième essieu.

L’équipe connait un échec cuisant et le camion est revendu à l’écurie anglaise Lotus qui l’utilise dès l’année 1960.

Scarab Lotus Transporter 2
Le Fiat transportant les Lotus pour le championnat de Formule 1 1960.

Nous perdons ensuite sa trace pour le retrouver en 1964 aux mains de Carroll Shelby qui l’utilise pour transporter ses Ford Cobra et Daytona en Europe. Le Fiat a gagné un troisième essieu directeur et a été repeint dans la couleur bleue typique des voitures de Carroll.

img_2939
Le Fiat Bartoletti du temps de Carroll Shelby.

En 1965, Il passe sous les couleurs de l’écurie Alan Mann Racing. Il transporte alors les célèbres Ford GT40 qui ne vont pas tarder à s’imposer aux 24 Heures du Mans face à Ferrari.

img_2942
Le Fiat embarque les Ford GT40 de l’équipe Alan Mann.

La concurrence faisant rage entre les deux marques, il n’est pas concevable pour Ford d’avoir dans sa flotte de véhicules un camion arborant le logo de Fiat, le nouveau propriétaire de Ferrari ! Le Fiat est alors revendu à l’écurie John Woolfe Racing et connait de nombreux déboires mécaniques. John Woofle décide de s’en séparer.

En 1969, c’est le pilote David Piper qui s’en porte acquéreur. Il le repeint en vert, la couleur de son écurie.

img-6889367ae7
Regardez bien… le Fiat est juste devant la Porsche 917 du Piper Racing – photo prise en 1970 à Dijon et visible ICI

Un an après, David Piper cède le Fiat à la star du cinéma de l’époque, Steve Mc Queen. Ce dernier prépare alors le tournage de son film Le Mans et cherche un camion pour transporter les nombreuses voitures de courses utilisées pour son long métrage.

steve-mcqueen-film-le-mans
Steve Mc Queen sur le tournage du film Le Mans – photo issue du site web https://www.agence-couture.com/

Le Fiat devient alors une star de cinéma aux côtés des Porsche 917 et Ferrari 512 utilisées dans le film ! Au grès de ses rôles, il revêt différentes couleurs. La dernière à être utilisée pour le film sera le célèbre rouge Ferrari.

A la fin du tournage, le camion est acquis par l’écurie JCB Historic.

19942686_10155508784567421_4254076569941321547_o
Le Fiat au temps de JCB. Il transporte une Ferrari Daytona et une Ferrari GTO.
Shelby Fiat Transporter 6
Le Fiat au temps de JCB.

Il change une dernière fois de mains en 1982 et devient la propriété de Michael Shoen, auteur du livre Cobra Ferrari war, 1963 – 1965. Le Fiat prend alors la route des USA. A la suite d’un différend familial, il est laissé à l’abandon dans le désert d’Arizona.

histo 2
Le Fiat Bartoletti n’est plus que l’ombre de lui-même lorsqu’il est découvert en 2006.

En 2006, le Fiat est retrouvé par un collectionneur de Scarab, Don Orosco. Ce dernier procède à sa restauration et le camion reprend la route de l’Europe.

Revêtu de sa couleur bleue de la grande époque, il est alors vendu aux enchères pour la somme de 449 592 € lors du Festival de Goodwood en 2018.

B2TL4377JZDQHGOVDM4Z5S7URY-768x437
Le Fiat Bartoletti après sa restauration
autowp.ru_fiat_306_2_bartoletti_grand_prix_transporter_5
Le Fiat Bartoletti après sa restauration

Norev a reproduit le Fiat Bartoletti dans 5 déclinaisons différentes

A la demande des distributeurs de miniatures Modellissimo, CK Modelcars et Little Bolide, Norev a reproduit le Fiat Bartoletti au 1/18ème. Cinq versions différentes ont été réalisées, chacune correspondant à une partie de l’histoire du Fiat : la version utilisée par Carroll Shelby, celle de l’écurie Alan Mann Racing, la déclinaison verte de David Piper, la version Ferrari vue dans le film Le Mans et enfin, la déclinaison JCB Racing. lov4wheels vous propose de découvrir la plus célèbre d’entre elles, celle du film Le Mans !

Ferrari-Film-Le-Mans-Fiat-Bartoletti-306-2-Renntransporter-Norev-187703-12
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo modelissimo

Avec une longueur de 62 cm, ce camion en impose ! Il est également très lourd. Attention, il ne conviendra pas à toutes les étagères…

Réalisé en métal, il est fidèle au modèle à l’échelle Un. Ce camion ne dispose pas d’ouvrants en dehors des rampes situées à l’arrière qui permettent de glisser à l’intérieur trois voitures, comme sur le vrai !

img_2259
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels
Ferrari-Film-Le-Mans-Fiat-Bartoletti-306-2-Renntransporter-Norev-187703-6
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo modelissimo

Commençons par détailler cette partie arrière du camion. Les rampes, nous l’avons vu, basculent et permettent de faire monter et descendre trois voitures. Ces rampes sont en plastique mais supportent parfaitement le poids d’une miniature.

img_1975
Zoom sur les rampes arrière du Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels

Le niveau supérieur s’abaisse et permet de faire monter deux voitures. Une troisième prendra place aisément sur la partie basse du camion. La réalisation est soignée.

img_2251
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels
img_2254
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels

Un bémol cependant, l’écartement des rampes à l’intérieur du camion n’est pas assez important pour accueillir les Ferrari 512 du film Le Mans. Ce n’est pas le cas avec des voitures moins larges comme une Porsche 908 par exemple.

img_2255
Certaines voitures débordent un peu des rampes situées à l’intérieur du Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels

Les flancs du camion sont bien dessinés et laissent apparaître les trappes donnant accès aux nombreux coffres de rangement.

img_2258
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels

La cabine est soignée, à l’instar des feux, de la calandre, des pièces rapportées ou de l’habitacle dans lequel nous reconnaissons aisément le levier de vitesses caractéristique du Fiat. Cet intérieur lumineux reproduit parfaitement les sièges bleus typiques du Fiat, le combiné d’instrumentation ainsi que les banquettes situées à l’arrière.

Les poignées de portes moulées dans la carrosserie auraient mérité plus de finesse tout comme les essuie-glaces.

img_2256
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels
img_2247
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels

Les jantes peintes de couleur noire sont réalistes et bien réalisées. Elles tournent librement. Les roues avant sont directrices mais sans lien mécanique avec le joli volant que l’on aperçoit dans l’habitacle.

img_1982
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels
img_1983
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels

Les dessous de ce camion sont également soignés et laissent apparaître de nombreux détails à l’instar du moteur, des suspensions ou de l’arbre de transmission.

La Fiat est livré avec des décalcomanies Ferrari qu’il faudra apposer sur les flancs et les portières. Attention, les grandes décalcomanies ne sont pas aisées à poser et il est difficile d’éviter l’apparition de bulles voire de déchirer le logo… Toutes les autres inscriptions sont posées en usine et ne souffrent pas la critique.

img_2248
Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels

Le camion est extrêmement bien protégé dans son emballage, aucune inquiétude à avoir de ce côté-là !

Fabriqué à 1000 exemplaires, le Fiat Bartoletti est une très belle réalisation qui ravira les passionnés de camions, de courses automobiles et de Ferrari.

A l’heure du bilan…

Bravo à Norev, Modellissimo, CK Modelcars et Little Bolide pour avoir osé fabriquer ce camion !!! C’est assurément un très beau modèle. Nous aurions cependant aimé plus de soins dans les détails compte tenu du prix élevé de ce dernier. A 300€, le Fiat n’est en effet pas à la portée de toutes les bourses…

Passée la barrière du tarif, le plus difficile sera finalement de choisir quelle version acheter !… Le Mann avec ses GT40 est bien tentant… Le Piper avec des Porsche 917 aussi… Aaaaargh… la version Le Mans Ferrari avec de belles 512 est bigrement attirante aussi !!! Avoir les trois ensembles serait vraiment bien aussi… On en viendrait presque à inventer de nouveaux mots pour exprimer notre désarroi !!! …FNEU™ !…


Le Fiat Bartoletti figurant en photo dans cet article a été acheté chez Little Bolide. Bravo à eux pour l’envoi rapide et soigné ainsi que pour la mise à disposition en plein confinement de nouvelles décalcomanies à la suite d’une première pose loupée…

Les Ferrari disposées sur les rampes du Fiat sont des modèles fabriqués par Classic Model Replicas (CMR). De très beaux modèles à découvrir prochainement sur lov4wheels.

img_2006
Ferrari 512 CMR & Fiat Bartoletti 306/2 Norev – photo lov4wheels

Pour en savoir plus sur l’histoire du Fiat Bartoletti 306/2 :

Classic Driver https://www.classicdriver.com/en/car/fiat/bartoletti-tipo-642/1956/554250

Petrolicious https://petrolicious.com/articles/this-fiat-bartoletti-tipo-306-2-transporter-served-motorsport-teams-and-film-productions-for-decades

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s