Porsche 911 S Targa 2.7L – GT Spirit

911… un chiffre magique pour de nombreux fans de la marque Porsche dans le monde. Pourtant, au milieu des années 70, l’avenir s’annonce mal pour celle qui vient d’atteindre ses dix ans d’existence. Son futur est assombri par les futures 924 et la 928 (les PMA – Porsche à Moteur Avant – présentées respectivement en 1976 et en 1978) qui ont la lourde mission de la remplacer à moyen terme. En attendant cette descente aux enfers, la 911 doit évoluer pour répondre aux normes US toujours plus draconiennes. C’est ainsi qu’est présentée pour le millésime 1974 une nouvelle Porsche 911. La voici en version Targa dans le catalogue de GT Spirit au 1/18ème. lov4wheels vous la présente en détail.

img_4200.jpg
Porsche 911 S Targa 2.7L – GT Spirit – photo lov4wheels

Les fidèles lecteurs de lov4wheels l’ont bien compris, nous aimons replacer chaque voiture dans le contexte historique de l’époque. Quoi de mieux qu’un magazine US pour vous présenter celle qui se destine tout particulièrement à ce marché ? Pour ce faire, nous avons sélectionné le magazine Road & Track publié en janvier 1974 et qui présentait les différentes versions de la nouvelle 911 équipées de la motorisation 2,7 litres : la 911, la 911S et la 911 Carrera.

911s270001
La Porsche 911 1974 fait la couverture du magazine US Road & Tracks – archives lov4wheels

« La gamme 911 évolue considérablement pour l’année 1974, à commencer par les appellations. La 911T devient la 911, tout simplement. Celle que l’on appelait 911E devient la 911S. Et, en remplacement de l’ancienne 911S nous avons la Carrera qui reprend le look de l’ancienne Carrera RS – qui n’était pas vendue aux US ».

Porsche 911 Targa 1974 – photo Porsche AG

Comme le précise le journaliste en charge de l’essai de ces nouvelles 911, la motorisation évolue vers plus de puissance « 143 ch pour la 911 (1973 911T : 134 ch), 167ch pour la 911S (1973 911E : 157 ch) et 181 ch pour la 911 Carrera (1973 911S : 167 ch)* ». Puis il s’attarde longuement sur le changement le plus visible cette nouvelle génération, les pare-chocs.

En effet, pour répondre aux normes de sécurité en vigueur aux US, la 911 est affublée de nouveaux pare-chocs proéminents équipés – aux US seulement, en option dans les autres pays – d’un piston leur permettant de reprendre leur position initiale après avoir été comprimés. Ces pare-chocs sont reliés à la caisse par des éléments en caoutchouc plissés. Ces nouveaux éléments ont entraîné la modification de certaines pièces de la carrosserie à commencer par le capot avant qui est désormais plus court.

Porsche 911 Targa 1974 – photo Porsche AG

Voici comment le magazine Road & Track présente ces nouveaux éléments : « Porsche a dessiné de nouveaux pare-chocs afin de porter leur longueur de 16 à 20 pouces. […] Un surcoût de 135$ est demandé pour intégrer des amortisseurs hydrauliques derrière ces pare-chocs mais toutes les 911 vendues sur le marché US sont équipées de cette option. Après avoir observé ces pare-chocs pendant une semaine, nous aimons leur design et nous n’avons pas eu à nous préoccuper de leur poids ou taille plus importants ».

911s270004
Extrait du magazine US Road & Tracks – archives lov4wheels

Cette nouvelle 911 se caractérise également par la généralisation des jantes ATS qui complètent les célèbres Fuchs apparues pour la première fois avec la 911 S en 1966 et montées en série sur la version Carrera 1974. Ces nouvelles jantes, plus économiques à fabriquer, ne rencontreront pas un grand succès d’estime et disparaîtront quelques années plus tard.

ATS_Cookie
Les jantes ATS surnommées « Cookies » en raison de leur forme ressemblant à un moule à gateau – photo extraite du livre Porsche 911 the Definitive History

Au-delà de cet aspect esthétique, l’intérieur de la 911 bénéficie quant à lui de nouveaux aménagements et accueille notamment des sièges dont le dossier intègre l’appuie tête. Il s’agit là d’un élément particulièrement marquant, la forme de ces sièges étant, encore aujourd’hui, un élément distinctif des Porsche 911. Ces derniers sont jugés comme étant « confortables et disposant d’un bon maintien ».

L’habitacle de la Porsche 911 du millésime 1974 – Extrait du magazine US Road & Tracks – archives lov4wheels

A l’issue de son article, le journaliste nous dit que « Pour conclure, ces Porsche modèles 1974 restent au top du classement des voitures de sport en dépit de leurs défauts ».

Presque un sans-faute donc pour cette nouvelle génération de 911 dont la carrosserie n’évoluera que très peu jusqu’à l’arrivée de la génération 964 en 1989.

La 911 Targa, une histoire d’amour avec GT Spirit

La Porsche 911 Targa n’est pas une inconnue pour GT Spirit. Les collectionneurs de la première heure se souviennent que le premier modèle commercialisé par le fabricant était une superbe 911 Targa 1967 de couleur verte.

gt001cs-porsche-911s-901-targa-06.jpg
Celle par qui tout a commencé : le premier modèle commercialisé par GT Spirit – photo GT Spirit

Récemment, cette Targa a été déclinée en rouge et GT Spirit a également reproduit la 911 Carrera Targa de 1974 dans les couleurs blanc et orange.

hd01-rev1.jpg
Porsche 911 Targa, le premier modèle avec la lunette arrière souple – photo GT SPirit
porsche-911-targa-01.jpg
Porsche 911 Carrera Targa 1974 – photo GT Spirit

Le modèle qui nous intéresse aujourd’hui diffère légèrement de cette dernière version et mérite le détour pour deux détails majeurs : sa couleur tout d’abord, un superbe vert métal typique des seventies, et ses jantes, les désormais célèbres “Cookies“ peu appréciées à l’époque et pourtant typiques des modèles de cette décennie. Cette belle Targa verte est d’ailleurs la reproduction exacte du modèle ayant fait la Une du magazine Christophorus publié en octobre 1974.

IMG_2244
La couverture du magazine Christophorus publié en octobre 1974 – archives lov4wheels

Cette nouvelle Porsche réalisée par GT Spirit ne laissera personne indifférent. La ligne typique de notre allemande est reproduite à la perfection et l’absence d’ouvrants en fait un objet plus proche d’une sculpture que d’un jouet haut de gamme. La peinture est très bien appliquée et brille de mille feux.

img_4202-1.jpg
Porsche 911 S Targa 2.7L – GT Spirit – photo lov4wheels
img_4137-1
Porsche 911 S Targa 2.7L – GT Spirit – photo lov4wheels

L’absence de toit permet de plonger le regard dans l’habitacle et d’observer en détail l’environnement qui était celui d’un Porschiste des années 70. Quel que soit l’endroit où se pose notre œil, nous ne pouvons qu’être admiratifs du soin apporté à la miniaturisation de tous les éléments constituant cet intérieur.

Les sièges apparus pour ce millésime et si typiques de la 911 sont reconnaissables entre mille, tout comme le levier de vitesse pour ceux qui ont déjà eu la joie de conduire cette génération de 911.

img_4134
Porsche 911 S Targa 2.7L – GT Spirit – photo lov4wheels

Les cinq compteurs ronds sont parfaitement alignés derrière le volant et, en se penchant un peu, nous pouvons voir les aiguilles et les graduations dans ces derniers. GT Spirit a poussé le détail jusqu’à apposer de la feutrine au sol en lieu et place d’un vulgaire plastique, bravo ! Nous serions presque tentés de démarrer le flat 6, d’insérer une cassette d’ABBA dans l’autoradio Blaupkunt (regardez bien, nous arrivons à lire la marque sur sa façade !) et d’empoigner ce levier de vitesse pour une belle virée en bord de mer !!

img_4066
Porsche 911 S Targa 2.7L – GT Spirit – photo lov4wheels

Comme à l’accoutumée, GT Spirit a protégé son modèle dans une coque en polystyrène, enfermée dans un étui en carton lui-même protégé dans un épais carton. La miniature est en outre fixée solidement à l’aide trois vis. Bref… cette 911 peut affronter sans crainte un long voyage !

img_4196-1.jpg
Porsche 911 S Targa 2.7L – GT Spirit – photo lov4wheels

Un grand bravo aux équipes de GT Spirit pour cette nouvelle 911. Cette version est particulièrement séduisante grâce, notamment, à sa peinture typique des années 70 !

*Les puissances annoncées ici concernent les moteurs de la 911 aux normes US. En Europe, les 911 du millésime 1974 délivrent la puissance suivante : 911 – 150 ch ; 911 S – 175 ch et 911 Carrera – 210 ch.


Porsche 911 S 2.7 Targa
GT Spirit – GT780


Pour aller plus loin…

Flat 6 a publié l’histoire de la Porsche 911 dans 6 hors-séries passionnants dénommés « Encyclopédie Porsche 911« . Le numéro 2 concerne notamment les 911 présentées en 1974. Un incontournable.

Nous vous conseillons également le livre Porsche 911, the Definitive History 1971 – 1977 écrit par Brian Long et publié aux éditions Veloce (livre en anglais).

Enfin, n’oublions pas le numéro 358 de Rétroviseur publié ce mois_ci dont le dossier est consacré à la 911 type G, la 911 commercialisée entre 1974 et 1989.

 


Merci à la société GT Spirit pour la mise à disposition de l’échantillon figurant sur les photos de cet article.

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s