Porsche 911 Carrera RS Club Sport – GT Spirit

Le premier modèle commercialisé par GT Spirit était une Porsche 911 Targa. Depuis cette date, le célèbre fabricant de modèles réduits en résine poursuit sa belle histoire d’amour avec le constructeur de Zuffenhausen et nous présente régulièrement de nouveaux modèles signés du célèbre écusson rouge et or. Cette rentrée marque l’arrivée chez tous les distributeurs spécialisés d’une superbe 964 Carrera RS dans sa rare déclinaison Club Sport. lov4wheels vous présente ce beau modèle et revient sur l’histoire de cette, désormais mythique, 964 Carrera RS.

C’est en mars 1991 que Porsche présente la nouvelle 911 Carrera RS. Commercialisée en octobre de la même année, cette 911 est en fait une véritable voiture de circuit homologuée pour la route.

La Porsche 911 Carrera RS lors de sa présentation officielle en mars 1991 – photo Porsche AG

Considérablement allégée, la Carrera RS a perdu 110 kg par rapport à une traditionnelle Carrera 2. Le flat 6 développe 260 ch (10 de plus que la version standard) et cette 911 atteint la vitesse de 260 km/h avec un 0 à 100 km/h abattu en 5,3 s. Extérieurement, cette nouvelle version se reconnait aisément grâce à ses jantes en magnésium de 17 pouces, sa garde au sol abaissée et son pare choc arrière spécifique.

Porsche 911 Carrera RS

En février 1992, le magazine Auto Plus publie l’essai de celle qui est surnommé par Paul Belmondo, l’essayeur du jour, une « Jolie brute ».

Paul Belmondo essaie la 911 Carrera RS pour Auto Plus en février 92

Morceaux choisis : « La RS m’a plu de suite. Peut-être parce qu’elle est plus agressive que la Carrera 2 avec sa caisse abaissée de 40 mm. Une voiture de course vous dis-je ! […] Pas de verrouillage automatique des portes, pas de vitres électriques, pas de climatisation ni même de plafonnier ! Les poignées de portes ont disparu, remplacées par de simples sangles. Le strict minimum : deux baquets tendus de cuir. Un volant agréable. Un petit levier de vitesses. C’est tout. […] Les sièges sont remarquables : maintien latéral, position de conduite… Rien à dire. On sent la voiture vivre sous ses fesses. Et quelle vitalité ! J’ai retrouvé l’ambiance des 911 de la Porsche Cup.

La Porsche 911 Carrera Cup dans ses oeuvres

Un coup de clé, et le six cylindres 3,6 litres s’ébroue en grondant. Musique inimitable. J’adore. Au ralenti on entend la boîte 5 vitesses qui grommelle à l’arrière. L’insonorisation de la Carrera 2 a disparu… La première passe, ferme mais précise. Lâchez doucement l’embrayage, ferme à souhait… et c’est l’ouragan. Elle accélère vraiment très fort. Normal : 260 chevaux pour 1223 kilos en ordre de marche, le kilomètre départ arrêté en 24,40 secondes ! Intéressant, l’animal ! En courbe, quel équilibre ! J’ai été plus qu’agréablement surpris. La voiture se place idéalement. Légèrement sous-vireuse en entrée léger survirage en sortie. A Montlhéry, efficacité parfaite ! […] La suspension, beaucoup plus ferme que celle de la Carrera 2, n’a pas que des avantages. A haute vitesse et sur mauvais revêtement, le train avant saute et se déporte. Pas question de relâcher sa vigilance. Le freinage est très efficace, digne d’une voiture de course dont la RS a par ailleurs adopté les freins. »

Et voici la Club Sport…

Quelques temps après la présentation de la RS, Porsche décide d’aller encore plus loin avec la commercialisation d’une version baptisée Club Sport, connue également sous le nom de N/GT.

La Club Sport est en fait une version Carrera Cup munie de plaques d’immatriculation. Développée pour permettre une homologation en compétition dans le nouveau groupe N prenant pour base des GT de série, elle est entièrement dépouillée de ses moquettes et de tout élément de confort. Un arceau cage Matter à 6 points est soudé dans l’habitacle et un extincteur fait son apparition côté passager. La Club Sport dispose également d’un coupe-circuit et l’habillage en cuir des baquets est remplacé par du tissu ignifugé dénommé Nomex. Cette 911 pèse 20 kg de moins qu’une RS de série. La Club Sport – N/GT a été produite à 290 exemplaires.

C’est cette version que nous présente GT Spirit aujourd’hui.

…reproduite au 1/18ème par GT Spirit

Le modèle n’est pas nouveau me direz-vous et GT Spirit a déjà commercialisé de nombreuses versions de la 964 et notamment de la Carrera RS. Oui mais voilà… cette nouvelle 911 de couleur Rouge indien est une rare version Club Sport, un incontournable que chaque passionné se doit d’avoir dans sa collection !

Porsche 911 Carrera RS 3,6 Club Sport – GT Spirit – photo lov4wheels

Comme à l’accoutumée, la réalisation ne souffre pas la critique et cette 911 est tout simplement… parfaite !

Commençons par l’extérieur. La silhouette inimitable de la 911 est fidèle et elle est magnifiée par les superbes jantes et la hauteur de caisse réduite. La peinture est très bien appliquée et il n’y a aucun défaut de traitement. Le pare choc arrière spécifique à la RS est lui aussi présent. Un sans-faute !

Porsche 911 Carrera RS 3,6 Club Sport – GT Spirit – photo lov4wheels
Porsche 911 Carrera RS 3,6 Club Sport reproduite par GT Spirit – photo lov4wheels

L’intérieur n’est pas en reste. Penchez-vous et admirez par la fine vitre l’habitacle de notre allemande. Le volant comporte bien son inscription Carrera RS spécifique et, tout comme la version à l’échelle Un, cette miniature est équipée de son arceau réglementaire, de ses harnais, de son extincteur et elle est allégée de son habillage intérieur.

Comme toujours chez GT Spirit, cette miniature ne présente aucune partie ouvrante et les roues ne sont pas directionnelles et… c’est très bien ainsi ! Cela évite les problèmes d’ajustements que l’on observe trop souvent sur les miniatures disposant de parties mobiles.

Porsche 911 Carrera RS 3,6 Club Sport accompagnée par une 968 et une 928 contemporaines. Ces trois miniatures ont été reproduites par GT Spirit. Aussi belles que les vraies ! – photo lov4wheels

Editée à 999 exemplaires, cette 911 est disponible auprès des revendeurs spécialisés.

Quand deux Club Sport se rencontrent… Porsche 911 Carrera RS et 968 Club Sport GT Spirit – photo lov4wheels

Sources : Flat 6 magazine – Encyclopédie Porsche 911 n°3 | Auto Plus n°180 – 18 février 1992 | Porsche 964, the modern classic.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s