Renault R – Berliet TR

Il y a plusieurs semaines, je vous ai présenté le Renault R385ti peint aux couleurs du transporteur Chevrier réalisé par Eligor. Je vous propose maintenant de revenir sur l’histoire du Renault R né Berliet TR en 1970. Un camion qui était ultra présent sur nos routes pendant les années 70, 80 et 90 !

En 1970, Berliet présente au Salon de l’Automobile de Paris son tout nouveau TR300. Avec son moteur V8 et sa cabine basculante dénommée KB2400, ce nouveau tracteur est promis à un bel avenir.

Berliet TR
Berliet TR. Un camion qui va connaitre des débuts difficiles et qui connaîtra le succès sous la marque Renault.

Malheureusement les premiers propriétaires vont souffrir de nombreuses pannes qui terniront l’image de ce modèle. Le constructeur réagit rapidement et commercialise de nouvelles versions plus fiables. C’est ainsi qu’en 1977, deux ans après avoir été racheté par Renault, Berliet présente le TR305. Animé par un six cylindres, le TR305 reprend la cabine du TR300. A cette occasion, cette dernière évolue avec une calandre élargie et le déplacement des phares dans le pare choc. En parallèle, Saviem, qui appartient également à Renault, présente le PX30, frère jumeau du TR305.

Camion français emblématique, le Berliet TR fera même l’objet en 1977 d’un article dans le numéro 161 du sulfureux magazine Lui !

En 1980, les marques Berliet et Saviem disparaissent pour laisser place à RVI (Renault Véhicules Industriels). Après de nombreuses années d’absence du marché, la marque Renault revient ainsi sur le devant de la scène avec un nouveau tracteur, le R310. Proche cousin du Berliet TR305, il en reprend l’ensemble de la mécanique. La cabine évolue à nouveau avec l’arrivée de feux de gabarit et l’apparition de prises d’air. Elle change de dénomination et prend le nom de KB2480. L’intérieur est quant à lui issu du Saviem PS30. Le R310 est animé par un six cylindres de 306 ch. Il est commercialisé aux côtés du R360 animé par un V8 de 356 ch.

Renault R305
Une des premières versions du Renault R. Il s’agit ici d’un modèle spécifique au marché anglais.

La gamme s’étend rapidement et en 1983, le R370 succède au R360. A cette occasion le V8 gagne 9 ch et la cabine devient disponible dans une version surélevée dénommée Turboleader. Cette dernière avait fait une première apparition en 1978 sur le concept Berliet Centaure TR350. Elle permet de libérer une hauteur intérieure de 2,05 m. Cette rehausse sera disponible un an plus tard sur les versions à 6 cylindres. Elle prend alors le nom de Turboliner. En parallèle, une nouvelle rampe de phares intégrant les marchepieds apparaît et les déflecteurs anti-salissures sont déplacés au niveau des clignotants.

Renault R
Le R adopte une réhausse de toit inaugurée par le concept Centaure présenté quelques années plus tôt par Berliet.

En 1985, le V8 passe à 389 ch, le R370 devient R390. Une nouvelle version s’intercale entre le R310 et ce dernier, il s’agit du R340. La course à la puissance se poursuit avec l’arrivée du R420 en 1988. Equipé d’un V8, ce dernier développe 422 ch. Il accueille des freins à disques à l’avant, une véritable innovation !

Renault R
Les motorisations se succèdent sous la cabine du Renault R pour lui permettre de rivaliser avec les grands routiers des années 80.

En 1990, alors que le Renault AE (dénommé par la suite Magnum – lire également l’article publié sur le site en cliquant sur ce lien) arrive sur le marché, la gamme R est restylée et prend le nom de Major. Les changements concernent principalement l’extérieur de la cabine avec une nouvelle calandre, de nouveaux feux et de nouveaux spoilers. En 1991, une nouvelle planche de bord apparaît et, en 1992, la calandre accueille le nouveau logo Renault inauguré peu avant par la Safrane.

Cette même année, les motorisations évoluent avec l’entrée en vigueur des nouvelles normes Euro 1. Une nouvelle version dénommée R420 Ti Major intègre la gamme. Elle reprend le 6 cylindres de 415 ch équipant le Magnum.

Renault R
Avec le Major, Renault conclue avec succès la longue carrière du Renault R né Berliet dans les années 70.

En 1996, Renault présente le Premium qui prend la relève de la gamme R / Major.


LA MINIATURE

RENAULT R380ti ELIGOR

Le Renault R a été reproduit par Eligor en de multiples versions. Le dernier à avoir été présenté sur le blog de lov4wheels est le R380ti aux couleurs du transporteur Chevrier. Un article à lire ICI !

Renault R380 Chevrier - Eligor
Renault R380ti Chevrier – Eligor

POUR ALLER PLUS LOIN…

Il n’existe pas à ce jour de livres sur la gamme Renault R. Les magazines spécialisés ont cependant publié de nombreux articles sur le sujet et notamment la revue Tous les Camions qui y consacre un long dossier dans son numéro 4. Le numéro 405 de la revue France Routes revient également sur la carrière des R310 et R360. Le numéro 22 de la revue Camions d’hier et d’aujourd’hui présente le Berliet TR300 et le numéro 6 de Tous les camions détaille le Berliet TR380. N’oublions pas le numéro 161 de LUI qui présente en 1977 le Berliet TRH350. De nombreux numéros de la revue Des camions et des hommes reviennent quant à eux de façon plus ou moins approfondie de la gamme R de Renault !

Enfin, il ne faut pas oublier les brochures commerciales du constructeur qui mettent en avant de belles photos de ces modèles à succès.

IMG_1816

Une partie de cet article est extraite d’un article publié par l’auteur dans la revue Trucks Models aujourd’hui disparue (n°5).

Trucks-Models-no5
Pour aller plus loin sur le Renault R et ses déclinaisons Eligor, n’hésitez pas à vous procurer le numéro 5 de la revue Trucks Models.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s