Renault 6 TL OttOmobile

Après avoir reproduit de nombreuses Renault, OttOmobile a décidé de s’attaquer à la Renault 6, un choix qui devrait ravir tous les passionnés de la marque au losange ! Pour ce premier opus, le fabricant breton a porté son dévolu sur un modèle de l’année 1976 équipé de la calandre aux phares carrés.


Il était une fois

Complètement tombée dans l’oubli, la Renault 6 restera pour la postérité comme une petite R16 ou une grosse R4. L’histoire de cette jolie petite Renault qui fut aussi utilisée par les plus grands à l’instar de Valéry Giscard d’Estaing ou de Louis de Funès est à retrouver dans la rubrique Il était une fois.


C’est pendant l’été 1968 que Renault présente sa Renault 6. Basée sur la 4L avec qui elle partage sa plate-forme, son moteur et ses trains roulants, la nouvelle R6 se veut plus spacieuse et plus luxueuse. Son style est quant à lui inspiré par celui de la Renault 16 présentée à la fin de l’année 1964.

Voici la Renault 6 ! Nous sommes en juillet 1968 (photo Renault)

Cette nouvelle Renault trouve rapidement son public et sa commercialisation s’étend rapidement en dehors de nos frontières. En 1970, la Renault 6 accueille sous son capot un moteur de 1108 cm3 développant la puissance de 45 ch ce qui lui permet de répondre au principal grief qui lui était adressé : son manque de puissance !

Cette version 1100 est essayée dans le n°121 de l’Action Automobile publié en octobre 1970. Alain Bertaut, l’essayeur vedette du magazine, nous dit qu’avec ce nouveau moteur, « la Renault 6 prend une personnalité différente, tant il est vrai que la puissance est toujours un avantage appréciable. La vitesse de croisière se trouve augmentée facilement de 20 km/h et l’agrément de conduite est considérablement amélioré du fait que l’on se trouve dans l’obligation de solliciter beaucoup moins la boîte de vitesses pour obtenir un bon rendement. La conduite n’a pas changé et il est intéressant de constater que la vitesse plus élevée est parfaitement tolérée par la voiture. […] Il ne s’agit plus d’une petite voiture économique mais d’une voiture moyenne économique, offrant des performances satisfaisantes et un usage aussi pratique ».

A notre sens, il faut utiliser la nouvelle Renault pour l’apprécier, car sa carrosserie reste d’un goût discutable et son aspect banal ne plaide pas en sa faveur

Bernard Carat, l’Auto-Journal n°23, novembre 1970
La Renault 6 TL 1100 est à l’essai dans l’Auto-Journal n°23 publi en novembre 1970 (archives lov4wheels)

En 1974, la Renault 6 est profondément modifiée grâce à un restyling touchant principalement sa face avant. Les chromes disparaissent au bénéfice du plastique noir. La 6 quitte ainsi les monde des sixties pour entrer de plain-pied dans les seventies ! A l’avant, la fine calandre et les optiques rondes sont remplacées par une large calandre en plastique noir encadrée par deux phares carrés.

Un nouveau look et des couleurs flashy pour la Renault 6 présentée en 1974 ! (photo Renault)

La nouvelle Renault 6 TL est opposée à ses rivales dans un grand comparatif publié par l’Auto-Journal en 1976. Ce dernier s’avère sans appel pour la petite Renault : « depuis sa naissance, la Renault 6 est en porte-à-faux et elle est certainement le modèle de ce constructeur qui a été le plus mal accueilli par les spécialistes. Sa carrosserie disgracieuse est responsable en premier chef de cet état de fait bien que la deuxième version soit en net progrès à cet égard. Depuis longtemps on prédit la fin de sa carrière mais elle est toujours là, solide au poste, et s’exporte bien sur certains marchés. […] Même si elle ne disparaît pas dans les mois qui viennent, la Renault 6 arrive en fin de course après une carrière honnête mais jamais très brillante. Elle va devoir subir les assauts de la Renault 14 et aura bien du mal à s’en relever. Pour le même prix, on peut avoir une Peugeot 104 ou une Simca 1100. Ce seul rapprochement nous dispense de commentaires assez… désobligeants ».

Le 26 décembre 1979, la dernière Renault 6 produite en France quitte l’usine de Billancourt. Sa production se poursuit néanmoins en Argentine et en Colombie jusqu’en 1984 ainsi qu’en Espagne jusqu’en 1986. Au total, Renault aura vendu près 1,750 millions de R6 dans le monde !

La miniature

Après une jolie Renault 5 Monte-Carlo, c’est maintenant à la Renault 6 que OttOmobile a décidé de s’attaquer ! Le fabricant breton a choisi de reproduire l’un des derniers modèles, une version de l’année 1976 équipée de la calandre aux phares carrés.

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

Silhouette

OttOmobile a parfaitement modélisé la Renault 6 et nous retrouvons sur cette miniature la silhouette caractéristique de cette petite familiale avec son porte-à-faux arrière important, ses petites portières et son profil bicorps la faisant passer pour une Renault 16 en réduction.

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

OttOmobile a bien restitué les nombreux effets de style qui rendent la Renault 6 si gracieuse : le pli de caisse descendant en pente douce vers l’arrière, la moulure prenant naissance à la pointe des ailes avant et remontant au niveau de la troisième vitre latérale, la fine moulure soulignant les passages de roue situés à l’arrière ou bien encore, l’embouti spécifique du capot et du pavillon. Regardez bien… vous allez la trouver séduisante cette Renault 6 !

Il y a un peu de Renault 16 dans cette R6 ! – au deuxième plan, une R16 réalisée par Norev (photo lov4wheels)

Carrosserie

Comme à son habitude, OttOmobile a apporté beaucoup de soin à l’assemblage de cette miniature. La peinture de couleur orange (dénommée officiellement orange andalou) si typique des années 70 est très bien appliquée et les pièces composant cette Renault 6 sont correctement fixées. Au final, la finition est digne d’un modèle haut de gamme et cette miniature est conforme aux standards de la marque.

La Renault 6 et, au deuxième plan, l’une de ses rivales, la Citroën Dyane. Cette dernière est un modèle Solido (photo lov4wheels)

Pièces rapportées

OttOmobile a intégré quelques pièces rapportées sur la carrosserie, à l’instar des jolis et fins pare-chocs chromés, des essuie-glaces ou bien encore du rétroviseur extérieur. Là encore, la finition est parfaite. Mon seul bémol concerne les éclairages de plaque situés à l’arrière. Ils sont entièrement noirs, y compris à l’endroit où nous aurions dû retrouver l’ampoule. OttOmobile aurait pu peindre cette partie ou mieux, y intégrer une petite vitre.

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

Le marquage Renault 6 TL figurant sur le volet du coffre est très bien réalisé tout comme le losange Renault figurant au centre de la calandre.

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

A noter que nous sommes ici, selon OttOmobile, en présence d’un modèle de l’année 1976. C’est en effet cette année-là que la Renault 6 s’est vue affublée d’un éclairage de plaque arrière en deux parties issu de la Renault 5 (lire également l’article consacré à la Renault 5 dans la rubrique Il était une fois) conformément à ce que l’on peut observer sur la miniature.

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

En revanche, ce n’est qu’en juillet 1977 que le rétroviseur extérieur a adopté la couleur noire. Notre Renault 6 serait donc du millésime 78 !

Fonctionnalités

La Renault 6 n’est pas équipée de direction fonctionnelle.

Ouvrants

Réalisée en résine, cette miniature ne peut pas être équipée d’ouvrants.

Habitacle

OttOmobile a reproduit fidèlement l’habitacle de la Renault 6. En vous penchant par la fenêtre vous apercevrez sans mal la planche de bord en forme de vague de la R6, son volant à la forme typique ainsi que le fond inox et le logo Renault 6 faisant face au passager. OttOmobile n’a pas oublié d’intégrer le levier de vitesse coulissant et pivotant intégré au milieu de la planche de bord. Héritage de la Renault 4, ce levier a également été vue sur les premières Renault 5. Nous apercevons également le compteur de vitesse rectangulaire derrière le volant. Difficile en revanche de dire si ce dernier comporte des dizaines paires conformément au millésime 78…

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

Les portes comportent en partie haute une bande de tôle de la couleur de la carrosserie. Nous y retrouvons également les poignées d’ouvertures typiques de la Renault 6.

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

A l’arrière, nous retrouvons une tablette de couleur noire également, conformément à celle qui était montée sur les Renault 6 à la fin des années 70.

OttOmobile n’a pas oublié de reproduire le ciel de toit de couleur claire sur lequel nous devinons les pare-soleils. Entre les deux, nous retrouvons comme il se doit le rétroviseur intérieur.

Jantes et châssis

La Renault 6 arbore les jantes à dix trous typiques des modèles Renault de l’époque. Ces dernières sont surmontées en leur centre d’un petit enjoliveur chromé. Les pneus sont réalistes.

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

Sobrement réalisé, le châssis laisse apparaitre la ligne d’échappement qui, conformément au modèle TL, court jusqu’à l’arrière de la voiture. Sur la version L, la sortie d’échappement était réalisée juste devant la roue arrière droite, comme sur les 4L contemporaines.

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

Packaging

Nous retrouvons avec cette Renault 6 le packaging traditionnel d’OttOmobile qui permet à notre miniature de voyager sans crainte !

Pour conclure

Elle est bigrement séduisante cette Renault 6 ! Bravo OttOmobile !

Bravo OttOmobile pour avoir choisi de reproduire cette Renault 6 peu connue des jeunes générations ! Cette jolie miniature sera ainsi l’occasion pour certains de se documenter sur l’histoire de cette automobile qui a malheureusement complètement disparu de notre paysage.

Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

La réalisation est parfaite et rend un hommage mérité à celle qui, ne l’oublions pas, a quand même été vendue à plus de 1,7 millions d’exemplaires dans le monde !


Renault 6 TL OttOmobile – réf.: OT371

Renault 6 OttOmobile vue au travers des vitres d’une 4L fourgonnette réalisée par Norev (photo lov4wheels)
Citroën Dyane Solido et Renault 6 OttOmobile (photo lov4wheels)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s