Porsche 356 Gmünd – Schuco

Le fabricant allemand Schuco vient de compléter sa gamme par une séduisante Porsche 356 Gmünd cabriolet. Cette voiture nous renvoie à la naissance de la marque Porsche, en 1947.


Retrouvez cet article dans le numéro 85 du magazine MINAUTOmag’ publié en février 2022 !

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Un peu d’histoire

En 1947, Ferry Porsche, le fils de Ferdinand Porsche qui conçut en 1934 la célèbre Coccinelle (lire aussi l’article consacré à la Coccinelle dans la rubrique Voitures miniatures), développe un roadster à moteur central arrière qui emprunte de nombreux éléments à la Cox. C’est le 356ème projet étudié par Porsche et, tout naturellement, cette voiture, la toute première à porter le nom de Porsche, est baptisée 356/1 !

Porsche 356-001 avec, à sa gauche, Ferdinand Porsche et son fils Ferry (photo Porsche AG)

Un an plus tard, ce projet évolue fortement. Il prend désormais la forme d’un coupé dont le moteur est implanté en porte-à-faux arrière. Reprenant dans ses grandes lignes les principes techniques de la Coccinelle, cette 356/2 est équipée d’un moteur quatre cylindres à plat refroidi par air développant la puissance de 40 chevaux.

Porsche 356 Gmünd (photo Porsche AG)

Dessinée par Erwin Komenda, sa carrosserie est entièrement en aluminium, en dehors des portières qui sont en acier. Elle se reconnait aisément grâce à ses petits déflecteurs situés sur les portières et son pare-brise en deux parties au milieu duquel nous retrouvons un jonc chromé.

Porsche 356 Gmünd (photo Porsche AG)

Cette 356 sera fabriquée de 1948 à 1951 à Gmünd – d’où son nom -, en Autriche. 52 exemplaires au total ont été réalisés, dont 8 cabriolets. Elle évoluera rapidement pour donner naissance à la 356 Pré-A en 1950.

La miniature

Après avoir réduit au 1/18ème la 356 Gmünd coupé en gris et noir, Schuco vient de présenter la version cabriolet de cette 356. Commercialisée dans la collection Pro.R dédiée aux modèles en résine, cette 356 Gmünd cabriolet existe en version fermée et en version décapotée. C’est ce second modèle que j’ai choisi de vous présenter aux côtés du coupé.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Silhouette

Il n’existe que peu de photos de la 356 Gmünd cabriolet en dehors de la version jaune du musée Porsche qui est toujours présentée capote fermée. Petite et basse, la miniature réalisée par Schuco ressemble à un gros jouet. Au premier regard, cette 356 semble vraiment réussie en dehors, comme pour la version coupé de Schuco, du porte-à-faux avant qui me semble un peu trop important.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)
Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Quel que soit l’angle sous lequel on l’observe, nous retrouvons les jolies courbes qui rendent la 356 si séduisante. A l’instar de toutes les Porsche 356 et 911, la vue de ¾ arrière de cette 356 Gmünd cabriolet est particulièrement réussie.

Carrosserie

De couleur rouge foncé, la peinture recouvrant la carrosserie de cette 356 est appliquée avec soin et bénéficie d’un beau rendu. Le fin pare-brise sans encadrement est juste superbe. Attention, bien qu’assemblée avec beaucoup de soin, la pièce est fragile !

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Nous retrouvons sur les ailes avant les flèches qui, en s’escamotant de la carrosserie, permettaient aux autres usagers d’indiquer que la voiture allait tourner à droite ou à gauche.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Enfin, Schuco n’a pas oublié de représenter, devant les roues arrière, la petite trappe ronde qui permettait d’accéder aux barres de torsion.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Pièces rapportées

La carrosserie de cette 356 Gmünd est complétée de quelques pièces rapportées qui ajoutent un peu plus de réalisme à cette belle réalisation. Une mention spéciale pour les minuscules et très réussis feux arrière qui ressemblent à de tous petits boutons.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

La capot moteur est percé d’une jolie grille d’aération réalisée en photodécoupe. De couleur grise, le couvre capote est quant à lui très réaliste.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

L’avant accueille les phares ronds si typiques des 356 mais aussi des 911 et… de la Coccinelle. Cerclés de chrome, nous retrouvons à leur base une petite excroissance qui abritait, sur les 356 à l’échelle Un, la vis de fixation du verre de phare. Le capot comporte une poignée chromée et, juste en dessous, un marquage Porsche en relief. Enfin, les deux parties du petit pare-brise comportent chacune un petit essuie-glace chromé réalisé avec beaucoup de finesse.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Ouvrants

Réalisée en résine, cette 356 Gmünd ne peut pas disposer de parties ouvrantes.

Fonctionnalités

Contrairement aux modèles en métal réalisés par Schuco, cette 356 ne bénéficie pas de suspensions ou de direction fonctionnelle.

Châssis et roues

Les jantes reprennent la couleur de la carrosserie et sont recouvertes, dans leur partie centrale, d’un enjoliveur chromé. La réalisation est soignée et conforme à la réalité. Elles sont chaussées de pneus très fins, comme l’étaient les premières 356.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Le châssis est assez simple. Nous y retrouvons, en relief, l’échappement – dont la sortie dépasse largement de la voiture -, les deux planchers et les trains roulant.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Habitacle

Le toit replié de cette 356 Gmünd nous permet d’admirer son habitacle réalisé avec grand soin. Sa couleur marron se marrie parfaitement avec le rouge de la carrosserie et nous devinons aisément que l’intérieur du modèle à l’échelle Un est entièrement recouvert de cuir de cette couleur.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Nous retrouvons la planche de bord minimaliste des 356 Gmünd avec son gros compteur et ses petits boutons en bakelite.

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)
Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Le petit volant à trois branches donne envie de l’empoigner pour faire un tout à bord de cette automobile mythique !

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Packaging

La Porsche 356 Gmünd de Schuco est livrée dans une boîte blanche sur laquelle figure le – très graphique – logo Schuco ainsi que des photos vernies de la miniature. Ce packaging est très élégant et soigné, à l’instar de la miniature qu’il renferme. A l’intérieur, nous retrouvons un étui en polystyrène rigide à l’intérieur duquel est solidement fixée la 356.

Pour conclure

Si vous aimez les Porsche… ne passez pas à côté de cette jolie 356 Gmünd !

Fidèle à sa réputation, Schuco nous offre avec cette Porsche 356 Gmünd cabriolet un superbe modèle qui illustre avec panache la belle histoire de la marque Porsche. Cette miniature bénéficie d’une très belle finition et complétera à merveille votre collection de Porsche !

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Porsche 356 Gmünd red 1:18 Schuco – ref.: 450025800


Quelques photos du coupé

Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)
Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)
Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)
Porsche 356 Gmünd Schuco (photo lov4wheels)

Pour en savoir plus

Je vous conseille la lecture du livre Porsche 356, la naissance d’un mythe écrit par Brian Long et publié aux éditions ETAI. Ce livre relate l’histoire complète de la Porsche 356 et celle des modèles de rallye et de course qui en découlèrent. Il traite aussi des débuts de la marque Porsche. Cette nouvelle édition comprend près de 200 pages et 300 illustrations pour la plupart en couleurs. Elle parle aussi les 356 Replica, inclut les volumes de production et les caractéristiques des modèles de série, des conseils d’achat et de restauration.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire