Un parpaing pour la compétition

OttOmobile vient de présenter au 1/18ème la reproduction de celle qui était surnommée par l’Auto-Journal « le dragster suédois ». L’occasion rêvée pour moi de vous présenter la Volvo 850 T5-R !

En 1991, Volvo fait les gros titres de la presse avec la présentation de la nouvelle 850. Celle qui est perçue, pour Le Moniteur Automobile, comme une « Révolution tranquille » souffle en effet un vent nouveau chez le scandinave.

Volvo 850 GLT – photo Volvo

Bien qu’adoucies par rapport à celles des 240, 740 et 960, ses lignes restent 100% Volvo avec un capot très droit et un coffre taillé à la serpe. A ce propose, Tony Verhelle écrit dans Le Moniteur Automobile que « cette Volvo ne peut renier son appartenance à la famille Volvo. Le bord de la grille de calandre, peint dans la couleur de la carrosserie, est censé lui assurer une petite touche sportive (c’est à la mode). Latéralement ou de l’arrière, la parenté avec la série 900 est encore plus évidente. […] Ceci n’empêche cependant pas la nouvelle venue d’annoncer fièrement une valeur de Cx de O,32, un excellent résultat pour une réalisation suédoise, qui lui permet enfin de rentrer dans le concert international en matière aérodynamique ».

Il faut en fait se pencher et regarder la mécanique pour comprendre que la 850 marque pour Volvo le début d’une nouvelle ère. La 850 passe en effet à la traction avant et adopte des liaisons au sol modernes et perfectionnées. La motorisation n’est pas en reste avec un tout nouveau 5 cylindres dérivé du 6 cylindres de la 960 qui délivre la puissance de 170 chevaux.

« A l’usage, peut on lire dans l’Automobile magazine daté du mois d’août 1991, cette Volvo se démarque agréablement de ses congénères. L’aménagement intérieur a été humanisé, le moteur sonne comme un agréable 5 cylindres, la commande de boîte est méconnaissable, quant à l’équilibre général, il est transfiguré : les suspensions restent souples mais bien mieux maitrisées, le train avant est d’une fidélité inhabituelle, la direction est précise et le comportement général au moins au niveau des Croma, Thema ou Alfa 164. Reste à souhaiter à cette courageuse initiative d’être reconnue ».

En 1991, la nouvelle Classe S fait la Une des magazines mais… la Volvo 850 est aussi à l’honneur ! – archives lov4wheels

Ce sera rapidement le cas ! Avec ce moteur au son rauque et ses liaisons aux petits oignons (bien plus efficaces que celles des Croma, Thema et autres Alfa 164, ndlr), la 850 devient la plus latine des suédoises et séduit de nombreux acheteurs !

La planche bord de la Volvo 850 – photo Volvo

En 1993, la gamme est complétée par une version break, véritable spécialité de Volvo. Un an plus tard, Volvo décide d’encanailler sa 850 avec la présentation de la version T5. Le 5 cylindres est gavé par un turbo qui lui permet de développer la puissance de 225 chevaux. En parallèle, le célèbre Tom Walkinshaw Racing (TWR) dont les voitures s’illustrent le week-end dans les courses de Formule Un, engage une T5 break dans le BTCC, championnat anglais de Supertourisme. La 850 se frotte alors aux Audi 80, Mercedes 190 et autres Peugeot 405, stars de la catégorie.

Volvo 850 Racing, BTCC – photo Volvo
Volvo 850 Racing, BTCC – photo Volvo
1995… voici la T5-R !

En 1995, Volvo décide d’aller plus loin et la marque présente la version T5-R. Disponible en berline et en break, cette dernière reprend le moteur de la version R poussé à 240 chevaux. Produite en série limitée, la T5-R est disponible en trois coloris seulement : le jaune, le vert ou le noir. Rabaissée de 2 cm, équipée de jantes de 17 pouces, d’un imposant spoiler à l’avant et d’un aileron à l’arrière, elle se démarque sans mal des autres versions de la gamme.

Volvo 850 T5 R – photo Volvo
Volvo 850 T5 R – photo Volvo

L’Auto-Journal publie l’essai de la berline dans le dernier numéro de l’année 1994. Voici quelques morceaux choisis de l’article signé Jean-Claude Letrou : Quelle mouche a donc piqué Volvo ? Le constructeur suédois a jeté son bonnet par-dessus les moulins, participe à des courses en circuit et commercialise des voitures au tempérament explosif. Ainsi après avoir participé au Championnat britannique des voitures de tourisme avec deux breaks 850 spécialement préparés, Volvo en a extrapolé une série de 2500 versions routières appelées 850 T5-R ».

Naguère si sage, le constructeur suédois a viré sa cuti.

L’Auto-Journal, n°22 – décembre 1994

« En fait, la 850 T5-R a un tempérament de dragster. Malgré la présence d’un antipatinage, une bonne partie de la cavalerie contribue à chauffer le bitume à la première accélération digne de ce nom et quand le rendez-vous avec l’adhérence est revenu, elle part comme un obus. Il ne lui faut que 27,7 secondes pour expédier le kilomètre départ arrêté […] mais le principal agrément de la T5-R vient de l’exceptionnelle vigueur de ses remises en action à moyen régime, autrement dit, là où on en a le plus besoin ».

Avec de tels arguments, la T5-R n’a aucun mal à trouver des clients et cette Volvo bénéficie encore aujourd’hui d’une importante côte d’amour auprès des passionnés.


La miniature

Après avoir produit une première série de Volvo 850 T5-R break dans le très original jaune canari qui était proposé à l’époque, OttOmobile récidive aujourd’hui avec la deuxième couleur qui était proposée au catalogue, un très beau vert métallisé.

La présentation détaillée de cette miniature sera à lire prochainement dans la rubrique Voitures miniatures.


La vidéo


Merci à la société OttOmobile pour la mise à disposition de l’exemplaire figurant sur les photos de cet article.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s