VW-Porsche 914 by Norev

Norev vient de présenter au 1/18ème une superbe VW-Porsche 914. Avec ce nouveau modèle disponible dans trois finitions différentes, Norev nous propose un véritable saut dans les seventies !

Un peu d’histoire

Le 11 septembre 1969, Volkswagen et Porsche présentent un nouveau coupé lors du salon de Francfort. Dénommée VW-Porsche 914, cette nouvelle voiture a été conçue par le bureau d’études Porsche selon un cahier des charges commun aux deux marques. Cette 914 a pour mission de remplacer le coupé VW Karmann Ghia Type 34 ainsi que la Porsche 912.

VW-Porsche 914/4 – ©VW AG

Avec son moteur placé en position centrale arrière et ses liaisons au sol en partie héritées de la 911, la 914 se distingue des autres coupés proposés à l’époque. Elle est alors disponible en deux versions : la 914/4 motorisée par un flat 4 1,7L d’origine Volkswagen développant 80 chevaux et la 914/6 qui dispose du flat 6 Porsche développant 110 chevaux.

VW-Porsche 914 – ©Porsche AG

Elle bénéficie par ailleurs d’un toit amovible pouvant être rangé dans le coffre situé à l’arrière et la position centrale du moteur a permis d’aménager un deuxième coffre situé à l’avant.

La 914 est vendue sous la marque VW-Porsche dans le monde entier à l’exception des USA où elle porte uniquement le nom de Porsche.

C’est écrit dessus, c’est une VW-Porsche ! – ©Porsche AG

Au tout début de l’année 1970, alors que débute la commercialisation de la 914, les journalistes de la presse spécialisée prennent en main cette nouveauté. Dans le numéro 97 de Sport Auto publié cette même année, José Rosinski nous dit que « la VW Porsche 914-4 n’a évidemment rien d’un bolide. Elle serait plutôt du genre sage, sobre et sûr. Ses remarquables qualités routières lui confèrent cependant une efficacité certaine en termes de moyennes, obtenue dans un confort plus qu’acceptable et avec une tranquillité d’esprit peu courante. Les sportifs trouveront sans doute ses performances peu compatibles avec leur tempérament, et regarderont avec envie du côté de la 914-6, hélas considérablement plus chère. Les calmes, les raisonnables apprécieront à sa juste mesure ce modèle un peu paresseux, mais d’une conception non seulement très moderne mais saine et ultra sérieuse aussi : tout à fait ce que l’on pouvait attendre du fruit des amours licites de Porsche et Volkswagen ».

C’est José Rosinski qui essaye la 914/4 pour Sport Auto – archives lov4wheels

Dans le numéro 106 de Sport Auto publié en novembre 1970, le même José Rosinski écrit au sujet de la 914/6 : « Il n’y a que des éloges à faire à la mécanique de la 914/6. Certes, encore un peu plus de puissance serait la bienvenue : c’est toujours l’impression que l’on éprouve au volant d’une bonne voiture ! […] Moderne, rationnelle malgré son intransigeante vocation de sportive à deux places, efficace, voire brillante, la 914/6 ne manque en fin de compte que d’un peu d’élégance pour emporter tous nos suffrages ».

VW-Porsche 914/6 – ©Porsche AG

Pour le millésime 1973, la 914/4 1,7 litres laisse sa place à une version 2 litres développant 100 chevaux. Cette dernière a pour mission de remplacer la 914/6 équipée du flat 6 Porsche. Une version 1,8 litres de 85 chevaux est par ailleurs disponible en dehors du marché français.

VW-Porsche 914/4 1,8 équipée des jantes de la VW 1303 Big – ©Porsche AG

L’essai de la 914/4 2 litres est publié dans le numéro 131 de Sport Auto publié en décembre 1972. Voici ce que José Rosinski écrit : « la 914 2 litres offre incontestablement désormais un rapport prix-performances fort intéressant. Mais l’augmentation de ses prestations lui a surtout conféré l’homogénéité dont le modèle 4 cylindres manquait cruellement jusqu’à présent. Maintenant, cette mal aimée est devenue sinon une voiture de sport, au sens fort du terme, du moins une voiture vivante, amusante, bien équilibrée à tous points de vue ».

En 1975, la 914 bénéficie d’un léger lifting avec l’apparition d’un pare-chocs avant plus aérodynamique.

De nouveaux pare-chocs font leur apparition en 1975 – ©Porsche AG

Elle s’efface l’année d’après après avoir été produite à près de 120.000 exemplaires. Elle est remplacée, chez Volkswagen, par le Scirocco et chez Porsche, par la 924.


Il était une fois

L’histoire de la VW-Porsche 914 est à découvrir dans la rubrique Il était une fois. Vous y retrouverez notamment de nombreux extraits des essais presse réalisés à l’époque de son lancement.


La miniature

Norev va faire plaisir à tous les fans de la VW-Porsche 914 avec son nouveau modèle au 1/18ème ! Seul Auto Art avait jusqu’à présent reproduit la 914 à cette échelle et ce modèle est aujourd’hui épuisé chez le fabricant.

Le plus difficile sera de faire un choix… Norev a en effet choisi de décliner sa 914 en plusieurs versions et plusieurs coloris. La première à faire son apparition est une 914/4 1,7 litres de 1973 de couleur bleue suivie par une 914/6 de couleur orange et une 914/4 2 litres de 1975 de couleur verte équipée du dernier modèle de pare-chocs à l’avant. Je vous l’avoue, je n’ai pas réussi à choisir entre ces trois versions. Ce n’est donc pas une 914 que je vais vous présenter mais trois !

VW-Porsche 914 Norev (la version bleue a été modifiée avec l’ajout de bandes orange et de logos Gulf) – photo lov4wheels

Silhouette

Que l’on aime ou pas sa silhouette, force est de constater qu’avec sa ligne atypique, la 914 se distingue facilement des autres voitures de son époque. A titre personnel, je suis un grand fan de cette Porsche (oui… pour moi c’est une Porsche !). Norev a reproduit avec beaucoup de soin la silhouette basse et large de la 914.

VW-Porsche 914/6 Norev – photo lov4wheels

Prenez le temps d’observer en détail cette miniature. Avec ses clignotants verticaux, la 914 singe les optiques de la 911. Cela permet d’obtenir des ailes relativement hautes, alignées avec la ligne de caisse, et un capot très plat, grâce aux phares escamotables. La ligne remonte ensuite légèrement au niveau de l’arceau puis descend en pente douce jusqu’aux feux arrière très fins. Cela confère un certain dynamisme à sa silhouette.

VW-Porsche 914/4 1,7L Norev – photo lov4wheels

Quel que soit l’angle sous lequel on la regarde, cette miniature est fidèle à 100% au dessin de la 914 fruit du travail réalisé en 1966 par une société de design industriel indépendante de Volkswagen et de Porsche dénommée Gugelot GmbH.

VW-Porsche 914/4 2,0L Norev – photo lov4wheels

Carrosserie

La 914 de Norev est réalisée en métal et son assemblage est soigné. La 914 1,7 litres est recouverte d’un joli bleu clair issu du nuancier Porsche et dénommé Blue lagoon. Cette couleur rappelle furieusement celle de la 917 des 24 heures du Mans conduite par Steve Mac Queen et donne envie de lui appliquer les célèbres bandes orange du pétrolier Gulf sur le capot !

VW-Porsche 914/4 1,7L Norev – photo lov4wheels

La version 2 litres est quant à elle recouvert d’un vert métallisé typique des années 70. Cette couleur a été utilisée pour les photos promotionnelles de la 914 réalisées par le service presse de l’époque. Elle sied parfaitement à cette miniature !

VW-Porsche 914/4 2,0L Norev – photo lov4wheels

Enfin, la 914/6 est peinte en orange, la couleur typique des années 70. Elle arbore les jolis pare-chocs chromés que l’on a pu voir sur de nombreuses 914.

VW-Porsche 914 Norev (la version bleue a été modifiée avec l’ajout de bandes orange et de logos Gulf) – photo lov4wheels

La peinture est correctement appliquée et bénéficie d’une belle profondeur. Aucune micro-rayure n’est à déplorer même lorsque l’on expose la 914 en plein lumière.

VW-Porsche 914/4 1,7L Norev – photo lov4wheels

L’arceau est quant à lui fidèle et Norev a appliqué une légère touche de chrome qui souligne ces contours, à l’instar de ce qui était réalisé sur les 914 à l’échelle Un.

VW-Porsche 914/6 Norev – photo lov4wheels

Les flancs de la 914 bleue sont ornés d’un marquage Porsche du plus bel effet. Ce marquage était disponible en option sur les 914. Il pouvait être disposé, comme ici, sur le bas des portes ou, sur le bas de caisse.

VW-Porsche 914/4 1,7L Norev – photo lov4wheels

A l’arrière, Norev a apposé un marquage indiquant le nom du modèle. Ce marquage est réaliste pour les deux 914/4. Celui de la 914/6 aurait dû indiquer la mention 914/6 et non pas 914 seulement. Bravo pour l’ajout de la mention 2.0 sur la 914/4 2 litres !

VW-Porsche 914/6 Norev – photo lov4wheels

Pièces rapportées

Norev a disposé de nombreuses pièces rapportées sur sa 914. Tous ces éléments sont correctement fixés à la carrosserie à l’exception, sur ma version bleue, de l’antenne repliée fixée sur l’aile avant gauche que j’ai dû remettre en place.

Bravo pour le rétroviseur fidèle à celui du modèle à l’échelle Un.
Attention à l’antenne repliée sur l’aile avant qui peut avoir envie de s’évader !
VW-Porsche 914/6 Norev – photo lov4wheels

Une mention spéciale pour le rétroviseur qui reprend avec bonheur la forme exacte de celui à l’échelle Un. Bravo également à Norev pour avoir réalisé les trois modèles de pare-chocs produits sur la 914 ! Il ne manque plus que le modèle entièrement peint pour avoir l’ensemble des versions produites par VW-Porsche. Nul doute que cela arrivera prochainement…

Le pare-chocs chromé de la VW-Porsche 914/6 Norev – photo lov4wheels
Le pare-chocs noir de la VW-Porsche 914/4 1,7L Norev – photo lov4wheels
Le pare-chocs aux normes US de la VW-Porsche 914/4 2,0L Norev – photo lov4wheels
Le pare-chocs aux normes US de la VW-Porsche 914/4 2,0L Norev – photo lov4wheels

Fonctionnalités

Norev a aménagé une direction fonctionnelle sur sa 914. Elle est entraînée par le volant à quatre branches visible dans l’habitacle.

VW-Porsche 914/4 1,7L Norev – photo lov4wheels

La réalisation est soignée et contrairement à ce que j’ai pu observer sur d’autres réalisations du fabricant, les roues sont parallèles et ne s’avachissent pas sur leurs fixations.

Ouvrants

Bien que réalisée en métal, cette 914 ne bénéficie pas d’ouvrants fonctionnels. Les portes et capots demeurent désespérément fixes. En revanche, le toit est amovible comme sur la vraie ! Sa forme est fidèle et Norev a parfaitement reproduit le biais figurant à l’arrière de ce toit. Son système de fixation aurait pu en revanche être plus perfectionné, le toit étant tout simplement posé sur la caisse et non pas clipsé.

VW-Porsche 914/4 1,7L Norev avec son toit en place – photo lov4wheels

Sur la version verte, il ne jointe pas parfaitement avec le haut du pare-brise. J’aurais également aimé pouvoir ranger le toit dans le coffre arrière comme dans la version à l’échelle Un.

Le toit de ma VW-Porsche 914/4 2,0L réalisée par Norev ne jointe pas parfaitement avec le haut du pare-brise – photo lov4wheels

Habitacle

L’habitacle de cette 914 peut être observé en détail lorsque le toit est retiré. Norev a réalisé un habitacle extrêmement fidèle. Nous retrouvons les trois compteurs typiques de la marque faisant face au conducteur, les commandes de chauffage et, sur la droite, l’autoradio qui fait presque face au passager. Les trois modèles sont équipés de la console centrale qui faisait partie de l’option dénommée « Confort ».

L’habitacle coloré de la VW-Porsche 914/4 2,0L Norev est splendide ! Celui de la 914/6 est beaucoup plus sérieux.
Dans les deux cas, l’assemblage est très soigné – photo lov4wheels

Une seule fausse note : sur les 914/4, le volant – dont le diamètre me semble un peu trop important – arbore en son centre le logo Porsche en lieu et place des armes de la ville de Wolfsburg, logo traditionnel des Volkswagen. Seule la 914/6 disposait du logo Porsche sur son volant.

VW-Porsche 914/4 1,7L Norev – photo lov4wheels

Norev a également apporté un soin tout particulier à l’habillage des contre-portes et de la face avant de la planche de bord qui reproduisent fidèlement celui de la version à l’échelle Un. Les sièges sont également fidèles. Entièrement noirs sur la 914 de couleur bleue et sur la 914/6, ils sont recouverts d’un tissu vert du type écossais dans la version verte. Le plancher a quant à lui été recouvert d’une feutrine imitant la moquette. Le résultat est superbe !

Châssis et roues

Le châssis de la 914 est assez détaillé. Nous y retrouvons les trains roulants, le bas moteur, la ligne d’échappement ainsi que divers éléments mécaniques.

Le châssis de la VW-Porsche 914/4 1,7L Norev – photo lov4wheels

La version 2 litres est chaussée des jantes Fuchs optionnelles qui lui vont très bien ! Il en est de même pour la 914/6 qui arbore elle aussi des jantes Fuchs, celles de 911 contemporaine. La version 1,7 litres est quant à elle équipée de jantes en tôle identiques à celle que nous retrouvons sur les Porsche 911 de Norev. Nous aurions dû trouver ici des jantes similaires à celles des VW 1303.

Norev a reproduit 3 modèles de jantes différents sur sa 914. Les collectionneurs apprécieront (la version bleue a été modifiée avec l’ajout de bandes orange et de logos Gulf) – photo lov4wheels

Packaging

Ces 914 sont livrées dans les boites traditionnelles du constructeur lyonnais. Celle de la version bleue comporte sur son socle une plaque indiquant le numéro de la voiture, cette dernière ayant été fabriquée à 200 exemplaires seulement. J’aurais, pour ma part, préféré que cette plaque soit fixée directement sur le châssis. La 914/6 bénéficie d’un packaging dénommé Colours of the 70’s spécifique.

Pour conclure

Fans de Porsche, de Volkswagen ou simplement de ABBA et des seventies… courrez chez votre revendeur !

Vous l’avez compris en lisant ces lignes, je suis tombé sous le charme de cette miniature. Norev a réalisé un beau travail sur cette 914 et cette miniature est un bel hommage à celle qui souffre encore de nos jours de son image de Porsche du pauvre… Cette 914 sera parfaite sur vos étagères à côté d’une Cox et d’une jolie 911 Targa. Ça tombe bien… ces deux modèles figurent également au catalogue de Norev ! Le plus dur sera finalement de choisir la couleur…

Je n’ai pas pu résister à l’envie d’apposer sur ma 914/4 bleue les bandes orange du célèbre pétrolier Gulf. Il faut avouer que cela lui va particulièrement bien ! – photo lov4wheels

VW-Porsche 914/4 2 litres 1975 Norev – ref.: 187685

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire