Une gueule d’enfer – Peugeot 205 Rallye – OttOmobile

Après la Peugeot 205 GTI 130 ch, c’est maintenant la 205 Rallye qui est réduite au 1/12ème par les bretons d’OttOmobile. L’occasion de revenir sur l’histoire de la 205 et de la célébrissime Rallye !

img_7336-1.jpg
Peugeot 205 Rallye – OttOmobile

C’est en pleine tourmente financière que la marque Peugeot lance en 1977, le programme M24 destiné à remplacer la Peugeot 104.

m24
[Ci-dessus] Une maquette de la future Peugeot 205 dans les bureaux du style Peugeot à La Garenne Colombes – [Ci-dessous] Des prototypes de la M24 – photos Peugeot Automobiles

A la fin de l’année 1982, la M24 est présentée officiellement, elle est baptisée 205 !

Sa ligne, esquissée par les équipes du style Peugeot dirigées par Gérard Welter, et ses nombreuses qualités font de la petite lionne un Sacré Numéro qui trouve rapidement son public dès son lancement commercial en février 83.

peugeot_205_gt_5-door_5
Et voici la Peugeot 205 ! Ci-dessus une version haut de gamme GT équipée de jantes alu en option – Ci-dessous, les versions GR et GL ainsi que la planche de bord dessinée par Paul Bracq – photos Peugeot Automobiles


La gamme se développe rapidement avec notamment, l’arrivée des versions diesel, et surtout, en 1984, des mythiques 205 GTI et 205 Turbo 16 !

peugeot_205_gti_3_8
La mythique 205 GTI est présentée en 1984. Elle délivre alors une puissance de 105 ch – photo Peugeot Automobiles
205T16_1984_01
La 205 Turbo 16 présentée également en 1984 – photo Peugeot Automobiles

En 1986, alors que la 205 est auréolée du titre de Championne du Monde des Rallyes pour la seconde fois (lire également l’article présentant la 205 Turbo 16 du Monte-Carlo réalisée par OttOmobile), la GTI voit sa puissance passer de 105 à 115 ch et la gamme accueille une nouvelle silhouette, la 205 Cabriolet.

peugeot_205_cabrio_15
La 205 enlève le haut ! Dessinée par Pininfarina, elle est en partie assemblée dans ses usines en Italie. Ici une version CTI équipée du moteur de la GTI – photo Peugeot Automobiles

En 1987, la 205 GTI 130 ch fait son apparition dans la gamme.

205GTI_0806PC001
130 ch pour la 205 GTI en 1987 – photo Peugeot Automobiles

En 1988, la 205 profite d’un restylage. Les moteurs hérités de la 104 disparaissent au profit de nouveaux blocs plus modernes et de nouvelles versions apparaissent avec les 205 Junior et 205 Rallye. Avec ses 103 ch, la 205 Rallye s’intercale entre la XS de 80 ch et la GTI de 115 ch. Équipée du moteur de la Citroën AX Sport revu et amélioré avec 8 ch supplémentaires, la 205 Rallye se distingue aisément des GTI grâce à son look spécifique.

peugeot_205_rallye_7
Et voici la 205 Rallye ! Une gueule d’enfer disait la pub – photo Peugeot Automobiles

Uniquement disponible en blanc Meije, elle se passe de la grille en plastique située entre les feux arrière, dispose d’élargissements d’ailes spécifiques et est équipée de jantes en tôle de couleur blanc Meije également. Le sigle PTS (Peugeot Talbot Sport) est quant à lui apposé en de multiples endroits sur sa carrosserie.

A l’intérieur, la Rallye reprend les sièges de la GTI recouverts de tissu noir avec le logo PTS sur le dossier et hérite du tableau de bord simplifié de la 205 Junior. L’équipement de la Rallye a été réduit au minimum ce qui a permis un gain de 75 kg !

peugeot_205_rallye_6
L’intérieur de la 205 Rallye – photo Peugeot Automobiles

Voici ce qu’en disait Yves Bey-Rozet dans son essai publié dans l’Action Automobile et Touristique N°320 publié en mars 1988.

4852_001« Rallye ! Cette 205 n’a rien à voir avec la double Championne du Monde. L’objectif de Peugeot ? Il est double : permettre aux apprentis champions de courir mais aussi, proposer aux budgets jeunes une alternative à la GTI, pour moins de 70000 F ! […] Pour le pilote comme pour le passionné, l’âme de la Rallye est son moteur. Il s’agit d’une connaissance. Nous avons déjà eu le plaisir de le faire hurler sous le capot d’une… AX : la Sport essayée en 1987. Développé par l’artisan Danielson (à qui l’on doit les AX et 505 Production), il était quelque peu handicapé par son environnement sous le capot de la petite Citroën. Sous celui de la Peugeot, il respire à travers un collecteur d’admission optimisé et récupère la bagatelle de 8 ch. Ce renfort est le bienvenu. En effet, même avec 103 ch contre 95, la 205 dispose d’un rapport poids / puissance moins favorable que celui de l’AX Sport première version. […] Le bilan est néanmoins flatteur et démontre encore la parfaite adaptation de ce moteur qui fait l’économie d’une injection. Gavé par deux gros carburateurs double corps, il rappelle le bon vieux temps des Gordini et autres Berlinette.

4853_001.jpg
L’essai de la 205 Rallye dans l’Action Automobile et Touristique n°320 publié en mars 1988

 […] la 205 Rallye est particulièrement attirante. Sobre dans son jogging blanc, décoré aux couleurs de Peugeot Talbot Sport ; pimpante à l’intérieur, avec ses deux baquets noirs égayés par les ceintures et moquettes rouges ; ronflante à souhait avec son petit moteur qui ne demande qu’à se ruer vers les 7000 (mais parfaitement docile à bas régime), elle suscite beaucoup d’intérêt et de sympathie sur son passage. Quant à son conducteur, il se régale à égrener les rapports qui ponctuent chaque montée en régime rageuse. […] Bravo Peugeot ! »

Plus récemment, dans le numéro 100 du magazine Youngtimers publié en juillet 2019, la 205 Rallye était confrontée à sa cousine la Citroën AX Sport. Voici quelques lignes de cet articles intitulé « Orgasmiques ! ».

COUVE_YOUNG0100
La 205 Rallye fait la Une du numéro 100 de Youngtimers aux côtés de sa cousine la Citroën AX Sport

« […] Accélérateur sur la moquette, bref rototo pour évacuer le surplus d’essence, et voilà le 1294 cm3 surpris à rejouer le vol sauvage des Walkyries aux cris stridents. 7200 tr/min, comme une fleur, dans un vacarme assourdissant ! Quel que soit le rapport engagé, le TU ventile façon puzzle. […] Seule une route de campagne sinueuse à souhait permet en réalité de départager nos deux « blanches Meije », incroyablement agiles, mais dont la posture en virage diverge sensiblement. Raide comme une trique, nantie d’un train avant (de GTI) extrêmement pugnace, d’une direction tranchante et de freins épatant d’efficacité, la 205 enroule comme une reine, patte en l’air, puis glisse gentiment du postérieur lorsqu’on soulage l’accélérateur. Du Peugeot pur jus. »

En 1991, la 205 bénéficie de nouveaux changements cosmétiques avec de nouveaux feux arrière et des clignotants blancs à l’avant.

205SR_1991
Un look modernisé pour le millésime 91 – photo Peugeot Automobiles

En 1993, la gamme est simplifiée et les versions Rallye (30000 exemplaires fabriqués contre 5000 prévus initialement !) et GTI 1,6 disparaissent. En 1994, la 205 franchi le cap des 5 millions d’exemplaires produits et la GTI 1,9 quitte le catalogue.

En 1998, la 205 tire sa révérence. Elle aura été produite de 1983 à 1998 à 5.278.050 exemplaires.

Une Rallye au 1/12ème

img_7339-1
Peugeot 205 Rallye – OttOmobile

Le 1/12ème est à la mode. Après avoir reproduit la 205 GTI 130 ch à cet échelle dans plusieurs coloris, OttOmobile récidive et nous présente une magnifique 205 Rallye.

img_7331-1.jpg
Peugeot 205 Rallye – OttOmobile

Produite en résine, cette miniature nous démontre une nouvelle fois la maitrise d’OttOmobile dans cet exercice. La ligne est parfaitement fidèle et cette 205 est prête à bondir ! La peinture est bien appliquée et tous les détails spécifiques à la Rallye sont présents. Il en est ainsi des nombreux logos PTS, des élargisseurs d’ailes différents de ceux de la GTI ou des jolies roues en tôle de couleur blanc Meije.

img_7338-1
Peugeot 205 Rallye – OttOmobile

L’intérieur n’est pas en reste et nous retrouvons avec bonheur l’habitacle tout simple de la Rallye. La encore, tous les détails sont présents, à commencer par le tissu logotypé PTS et les ceintures de couleur rouge !

Les plus pointilleux d’entre vous noteront la présence d’un rétroviseur extérieur côté passager qui n’était pas livré en série mais en option.

img_7323-1.jpg
Peugeot 205 Rallye – OttOmobile

Il n’y a aucun ouvrant sur cette 205, ce qui permet d’assurer une reproduction exempte de défauts d’ajustements.

Le châssis est quant à lui plus sobre et laisse apparaître la ligne d’échappement.

Attention en manipulant cette 205 aux vitrages et à l’antenne qui restent des éléments fragiles !

Diffusée à 999 exemplaires, cette 205 Rallye est tout simplement magnifique. Bravo aux équipes d’OttOmobile pour cette miniature !


Peugeot 205 Rallye – OttOmobile
Référence : G039
Unités produites : 999

Sauf mention particulière les photos illustrant cet article sont la propriété de lov4wheels.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s